Les cœurs fêlés de Gayle Formanles_coeurs_feles_gayle_forman

Oh ! Éditions / 2010 / 261 pages / 16,90 euros

Brit a 16 ans. Elle joue dans un groupe de rock (Clod), aime les tatouages et accessoirement Jed, le leader du groupe. Mais Brit est une gentille rebelle : elle est toujours vierge, elle pardonne tout à son père, elle va à l'école, ne se drogue pas, ne fugue pas … Si elle déteste sa belle mère, elle n'a pas d'envies assassines particulières envers son petit demi-frère. Et pourtant, parce que son père s'inquiète de voir sa petite fille ressembler à sa maman mentalement malade, il la conduit de force dans un camp de redressement pour jeunes délinquants nommé Red Rock.

Ce camp de redressement prétend pouvoir mâter les ados rebelles (fugueuses, victimes de troubles alimentaires légers, phobiques …) et remettre les 'déviantes' (ados à la sexualité ambiguë ou au contraire trop actives !) dans le droit chemin. Les moyens prônés ? : une discipline de fer avec encouragement à la délation, enfermement pour celles qui refuseraient de s'y soustraire, thérapies comportementales humiliantes, brimades psychologiques quotidiennes … le tout mené par des adultes sadiques et absolument pas diplômés en médecine !

Néanmoins, l'auteur n'exploite pas ce thème horrifique mais se concentre sur l'histoire d'amitié qui nait entre Brit, Babe, Matha, Cassie et V. et brode autour de la solidarité, de la difficulté de devenir soi-même … La dimension dramatique est totalement évacuée : les filles semblent plus être en colonie de vacance qu'immergées dans un univers carcéral. Bref, c'est une vision optimiste, sans le misérabilisme que l'on pourrait attendre sur un tel sujet mais qui enlève quand même du poids à l'histoire.

Malgré un sujet fort intéressant et encore mal connu en France (les centres tels que Red Rock), ce premier roman de Gayle Forman est décevant et surtout beaucoup moins émouvant que Si je reste. (J'ai remarqué cependant quelques points communs entre les 2 : l'amour de la musique, un personnage de petit-copain idéal …). Sur ces mêmes sujets (l'incarcération injustifiée, l'amitié contre le reste du monde), préférer :

Une vie volée (film de 1999 avec Wynona Rider et Angelina Jolie)

Confession d'un gang de filles, roman de Joyce Carole Oates