Vampire Academy 1 : Sœurs de sang de Richelle MEADbooks_soeurs2sang_big

Traduit de l'anglais

CASTELMORE / octobre 2010 / 313 pages / 12,90 euros

Récemment, 2 séries ont attiré mon attention : Le Trône de fer et Vampire Academy. J'ai résolu de lire les 2, l'une après l'autre. VA sera la première. Que dire de ce 1er tome qui n'ait déjà été dit ailleurs ? Loin de moi l'idée de résumer l'histoire, je vais plutôt donner quelqu'une de mes impressions de lecture … qui seront très bonnes puisque j'ai su, dès les 1ères pages, que j'allais aimer d'amour cette série !!

J'avais beaucoup lu sur les blogs que Vampire Academy s'inspirait de la série TV Buffy contre les vampires. Or personnellement, elle m'a surtout rappelé une autre série (britannique, celle-ci) : HEX, la Malédiction (dont j'avais adoré la 1ère saison). On y retrouve 2 amies (Cassie & Thelma pour HEX et Lissa & Rose pour VA) liées par une amitié 'à la vie à la mort' qui doivent lutter contre des forces maléfiques. ROSE rappelle beaucoup Thelma : même gouaille, même attitude de bombe sexuelle, même intrépidité … Sauf que Thelma (dans la série TV HEX, donc) est un fantôme et que ROSA (de VA) n'est assurément pas lesbienne … Bref, j'arrêterai là les comparaisons mais vraiment, c'est frappant.

J'ai adoré l'immersion dans ce lycée (de style grande bâtisse gothique), St-Vladimir, où bien qu'ils soient moroï (vampires) ou dhampirs (gardiens de vampires) et qu'ils suivent des cours en rapport avec leurs natures (combat, magie …), les jeunes ont des problèmes d'ados ordinaires (dépression, mauvaise réputation …). Découvrir des vampires qui ne soient pas aussi parfaits que les CULLEN, ça change ! D'autant plus, que ces jeunes ont également des préoccupations d'ados ordinaires : le sexe. Et encore le sexe. Et toujours le sexe. Évidemment, ça reste de la littérature de jeunesse mais Vampire Academy n'est pas vraiment chaste. Et puis j'apprécie des jeunes qui parlent comme des jeunes ordinaires : 'salope' n'étant qu'un exemple parmi d'autres.

J'ai également adoré les personnages, ROSE en tête : courageuse, impulsive, diablement belle et attirante, c'est une jeune femme forte et très intelligente. Elle est dhampir c'est-à-dire qu'au terme de sa formation à St-Vladimir, elle deviendra gardienne de vampires, sorte de combattante surentrainée. A côté, son amie LISSA, moroï, fait pâle figure et semble (parfois) servir de faire valoir à ROSE. Pour le moment, elle est surtout fade et faible. Pourtant, son idylle avec Christian, moroï mis au ban de la société vampiresque à cause de la réputation de ses parents, est touchante et on sent chez LISSA un énorme potentiel prêt à se développer dans les tomes suivants.

Sœurs de sang est clairement un volume d'introduction posant les bases de la série : décors, personnages,'mythologie' assez simple mais soigneusement expliquée (moroïs = vampires mortels souvent de sang royaux / dhampirs = gardiens des vampires / strigoï = vampires immortels, avides de sang et maléfiques). A présent, j'attends de voir comment tout ce petit monde va interagir lorsqu'il sera confronté à des enjeux plus importants et dramatiques. Surtout, j'espère ne pas être déçue par la relation entre ROSE et DIMITRI qui me semble bien être dans une impasse à la fin du volume …

Lu dans le cadre du CHALLENGE HALLOWEEN organisé par LOU et HILDE.