claude gueuxClaude Gueux de Victor Hugo

Magnard (Classiques & Contemporains) / 2002

1ère parution : 1834

96 pages / 3,50 euros

Loin d'autres chefs d'œuvres de Victor Hugo (Les Misérables, Notre-Dame de Paris : énormes, foisonnants de vie & de mort, d'histoires …), Claude Gueux est un texte court, percutant et surtout très engagé.

Inspiré par un fait réel remontant à 1831, Claude Gueux permet à Hugo de dire une fois encore son affection pour les 'gueux', ces hommes pauvres (mais ni idiots ni méchants de naissance) voués à dépérir ou à s'avilir parce que la société française de XIXème siècle ne leur offre aucune autre alternative. En effet, Claude Gueux est un brave homme, digne et travailleur. Pourtant, un jour, il est contraint de voler pour nourrir sa femme et leur enfant. Il est condamné pour 5 ans … ainsi débute son calvaire qui s'achèvera sur la guillotine. Claude Gueux est un plaidoyer contre la peine de mort (thème cher à Victor Hugo : Dernier jour d'un condamné à mort, 1829, entre autres) dont la morale est universelle : la souffrance du peuple français, acculé à la pauvreté par les gouvernements (monarchie ou république) les pousse aux vices et finalement au crime. Claude Gueux est aussi un beau texte autour de la fraternité, de l'injustice … et la nécessité de l'éducation pour tous : « Cette tête de l'homme u peuple, cultivez-la, défrichez-là, arrosez-là, fécondez-là, éclairez-là, moralisez-là, utilisez-là; vous n'aurez pas besoin de la couper » (page 50).

Une lecture très intéressante à croiser avec l'extrait (proposé en fin de volume) du discours prononcé par Robert Badinter devant l'Assemblée nationale, en septembre 1981, lors du vote de l'abolition de la peine de mort en France.

Classique-final-4

 

Ceci est ma 1ère participation au Challenge : Un classique par mois, organisé par Cécile.