la dame en noir

La Dame en noir de Susan Hill

Traduit de l'anglais (The Woman in black), 1983

L'archipel (thriller) / 216 pages / 19,25 euros / 2012

challenge halloween

Lu dans le cadre du Challenge Halloween, organisé par LOU et HILDE. Avec quelques jours de retard sur la première escale, anglaise !

drapeau anglais halloween

Avec une adaptation en film et des dizaine de commentaires positifs sur les blogs, j'attendais beaucoup de La Dame en noir. Je suis légèrement restée sur ma faim … malgré 3 heures de lecture très prenantes.

* 100% sans spoilers *

La Dame en noir est une histoire de fantômes extrêmement classique qui commence (et se lit) comme certaines nouvelles fantastiques du XIXème siècle (je pense à Maupassant, Balzac …) : un interlocuteur raconte une histoire effrayante qui s'est déroulée il y a de très nombreuses années mais qui l'affecte encore. Dans La Dame en noir, il s'agit d'un jeune clerc de notaire, Arthur Kipps, qui doit régler la succession d'une veuve excentrique dans une province anglaise reculée. Problème : le manoir en question est entouré de marais périlleux et la demeure délabrée semble être hantée. Si les nerfs d'Arthur seront mis à très rude épreuve, il n'en gardera pas moins une attitude rationnelle admirable … jusqu'à un certain point !

La Dame en noir ne renouvelle pas le genre. Néanmoins, les éléments incontournables sont présents et parfaitement mis en scène : superstitions tenaces, apparitions spectrales, disparitions d'enfants … C'est un roman à ambiance dans lequel Susan Hill brosse une atmosphère inquiétante sans recourir au spectaculaire. Les longues (mais magnifiques) descriptions des marais tantôt inoffensifs tantôt délétères, de la campagne environnante qu'Arthur parcourt à bicyclette, du cimetière moussu et sa petite chapelle … donnent véritablement envie de traverser la Manche pour y passer quelques jours. Susan Hill attache aussi beaucoup d'importance à la description de l'ambiance automnale qui baigne son récit : les brumes sont des entités vivantes, la pluie et le tonnerre ajoutent au suspens de l'histoire …

Pour conclure, La Dame en noir n'est pas un roman original mais une bonne histoire pour se faire peur et s'immerger dans l'Angleterre sombre des légendes de fantômes.