Rouge-Tagada-couverture

Rouge Tagada (BD)

Scénario : Charlotte Bousquet / Dessins : Stéphanie Rubini

Gulf Stream (janvier 2013) / 15 euros / 64 pages

A la lecture de Rouge Tadaga, on pense forcément à l'excellente trilogie de VANYDA (Celle que …) : même thème (une adolescente qui raconte ses premiers émois amoureux), même milieu (un collège plutôt parisien bobo).

« Elle s'appelle Layla. C'est la rentrée, elle est nouvelle et elle est seule. Seule ? Pas tout à fait, car Alex l'a remarquée. Mais comment l'aborder ? Sur le trajet du collège ? En cours ? A la récré ? Au théâtre ? Qu'importe ! La rencontre est inévitable. Entre elles naît une solide amitié. Et même plus que cela … Une adolescente troublée par sa meilleure amie : émois de l'adolescence ou découverte de l'homosexualité? » (présentation de l'éditeur).

Rouge Tagada est une jolie histoire, pleine d'humour, où les jeunes filles peuvent être tour à tour exaltées, cruelles ou

Rouge-Tagada-planche-1insouciantes. Bref ! une chronique douce-amère de l'adolescence qui ne s'achève pas sur un 'happy end' final malgré le ton rose-bonbon revendiqué. Autre point appréciable, sous les textes, on sent indéniablement la plume d'un véritable écrivain (Charlotte Bousquet, auteure bien connue en littérature de jeunesse et ado) : belles tournures, vocabulaire varié … qui sont assurément la valeur ajoutée de cette BD.

Un ouvrage qui plaira assurément aux prescripteurs : chouette ! Une BD flashy pour aider à dégommer les préjugés des ados sur l'homosexualité (tout en n'étant pas une œuvre de commande éditoriale) ! Néanmoins, Rouge Tagada sonne quand même moins juste que la trilogie de VANYDA. Les 2 héroïnes, Alex et Layla, sont jeunes dans leurs têtes : elles jouent à se déguiser, à inventer des chorégraphies … alors qu'elles sont en 4ème et semblent totalement ignorer Facebook et Internet (ça existe encore des demoiselles comme ça ???) ! Ça passe cependant bien auprès des élèves (j'ai testé) car les dessins sont colorés et dynamiques … mais on a comme l'impression d'un regard assez naïf sur les ados …

Pour conclure, Rouge Tagada est un très bel objet tout rose, tout doux au toucher (selon l'éditeur : « couverture pelliculée en 'soft touch', pantone & 3 tranches roses »).