trois-lumieres-lumières

Les trois lumières de Claire Keegan

Traduit de l'anglais (Irlande) (Foster)

Sabine Wespieser éditeur (2011) / 100 pages / 14 euros

Après A travers les champs bleus, je poursuis ma découverte des nouvelles de l'irlandaise Claire Keegan avec délices.

« Par une radieuse journée d'été, un père emmène sa fillette dans une ferme du Wexford, au fond de l'Irlande rurale. Le séjour chez les Kinsella semble devoir durer. La mère est à nouveau enceinte, et elle a fort à faire. Son mari semble plutôt désinvolte : il oublie le bagage de la gamine dans le coffre de la voiture en partant » (présentation de l'éditeur). Pendant son séjour chez ce couple d'inconnus taiseux, « Pétale » (aussi appelée « Longues jambes ») va s'épanouir grâce à la tendresse un peu rude et à la bienveillance dont elle est l'unique objet. (* à ce stade, j'étais déjà très nostalgique d'un film adoré de mon enfance : Le Grand Chemin de Jean-Loup Hubert *)

Sous l'apparente normalité de cette ferme paisible une tension s'invite dès la première page. Un courant d'air fétide au milieu d'une journée ensoleillée, le tranchant d'un couteau exhibé … On sent imperceptiblement une inquiétude poindre, des non-dits que cristallise l'arrivée de l'enfant. D'où surgira le danger ? La vie à la ferme de John et Edna Kinsella est solaire et préservée de la frénésie moderne. Mais l'imagination du lecteur est en éveil. D'ailleurs, un subtile renversement de situation s'opère progressivement. Le lecteur s'aperçoit que le nuisible n'est peut-être pas à chercher du côté de la famille d'accueil mais du véritable foyer de Pétale : un père joueur, une mère débordée, une fratrie livrée à elle-même … Claire Keegan balaie le politiquement correct. J'aime cette manière dont elle introduit des fêlures dans ses personnages, des dissonances dans leur quotidien. Elle écrit avec beaucoup de délicatesse et une économie de détails impressionnante.

Pour conclure, Les trois lumières est une nouvelle pleine de tendresse mais aussi cruelle, la prise de conscience d'une petite fille qu'elle est un être à part entière, digne d'attention. Une très belle lecture. Et toujours, une immersion dans l'Irlande rurale et intemporelle.