un brillant avenirUn brillant avenir de Catherine Cusset

Gallimard (Folio) / 2010 / 370 pages / 7,50 euros

Un brillant avenir raconte le parcours d'Elena et de Jacob, obligés de quitter la Roumanie communiste et antisémite de Ceausescu pour construire une vie meilleure à leur fils unique, Alexandru. Leur périple les conduira en Israël, en Italie et enfin en Amérique où Elena se fera appeler Helen. Bien des années après, Alexandru épouse une jeune française, Marie, contre l'avis de ses parents. Helen craint que la belle et indépendante Marie ne menace le « brillant avenir » d'Alexandru.

La narration alterne 2 époques : la jeunesse fougueuse et ambitieuse d'Elena d'un côté et la maturité assagie d'Helen d'un autre côté, où elle raconte sa relation difficile avec son fils et sa belle-fille. Cette construction non chronologique apporte du rythme à une narration autrement très pudique et maigre. Les thèmes développés par ce parcours d'émigrés sont forts : la vie dans un pays communiste, l'intégration, le poids des traditions, l'antisémitisme, le sacrifice de parents pour leurs enfants, la volonté de réussite … Pas étonnant que le roman de Catherine Cusset ait obtenu le Prix Goncourt des Lycéens en 2008 !

Un brillant avenir est surtout porté par deux portraits de femmes justes et attachants. Elena/Helen est tout a fait hors norme : d'origine roumaine, physicienne nucléaire, opiniâtre, laborieuse, mère possessive et épouse dominatrice bien qu'éternelle amoureuse de Jacob, son mari. Elle est touchante car cette force de caractère n'est pas sans failles, elle est angoissée, souffre de solitude … Marie, sa belle-fille, est également un joli personnage de femme moderne, aux antipodes de sa belle-mère.

Bref ! Voilà un beau destin de femme, romanesque mais pas trop, sur fond d'Histoire d'après guerre.