Hurlevent-1-et-2Les Hauts de Hurlevent (BD) d'après le roman d'Emily Brontë

Scénario : Yann / Dessin et couleur : Edith

Delcourt (Ex-Libris) / 2009 / 93 pages / 16,95 euros

« Les Hauts de Hurlevent, sur les landes sauvages balayées par le vent du nord : l'arrivée d'Heathcliff, un jeune bohémien adopté par les Earnshaw, va tragiquement peser sur le destin de toute la famille. Entre Heathcliff et Catherine Earnshaw naît un amour indéfectible tandis qu'Hindley, le frère détrôné, se prend d'aversion pour l'intrus. La nature passionnée d'Heathcliff ne supportera pas la vengeance d'Hindley puis la trahison de Catherine. Les Hauts de Hurlevent est aujourd'hui considéré comme un chef-d'œuvre de la littérature anglaise du XIXème siècle. Ce roman, romantique par excellence, choqua certains lecteurs de l'époque, en raison de la noirceur des personnages, de la passion qui s'en dégage et de la liberté prise par rapport aux conventions en vigueur dans cette époque prévictorienne » (présentation de l'éditeur)

Adapter un classique en BD est toujours un pari osé qui est moyennement réussi ici.

hauts-hurlevent-1-yann-edithSi les grandes lignes de l'intrigue sont respectées, les personnages manquent d'épaisseur : Hindley est un ivrogne brutal, Cathy est épouvantablement capricieuse, Heathcliff aigri à force d'humiliations et de brimades, les Linton simples d'esprit … L'amour torturé de Cathy et Heathcliff est peu mis en scène. D'ailleurs, les dessins assez enfantins d'Edith peinent à transmettre toute la haine et la passion du roman d'Emily Brontë. Comme dans Whaligoë (dont le scénario est également de Yann), je suis sceptique sur l'intérêt des clins d'œil à la famille Brontë : le célèbre portrait des 3 sœurs trône dans le salon des Earnshaw, Cathy qui lit Jane Eyre … 

Malgré tout, je n'ai pas boudé mon plaisir : Les Hauts de Hurlevent est une BD très agréable à lire. Les dessins sont très beaux et expressifs même si les paysages sont nettement mieux rendus que les personnages (le changement physique d'Heathcliff après ses années d'absence est surprenant !). Bref ! Voilà une adaptation qui me donne furieusement envie de relire le roman d'Emily Brontë.

Sur un scénrio original (et selon moi, plus réussi) de Yann, vous pouvez également lire Whaligoë.

Et voilà ma dernière participation au MOIS ANGLAIS organisé par LOU et TITINE.

logo mois anglais