halloween

A l'occasion du Challenge Halloween organisé par Hilde et Lou, je vous présente deux ouvrages de l'illustrateur Benjamin Lacombe que j'apprécie énormément et que je relis régulièrement avec grand plaisir.

contes-macabres

D'abord Les Contes macabres. Il s'agit d'une splendide réédition de quelques histoires extraordinaires de Edgar Allan Poe : Bérénice, Le Chat noir, L'ile de la fée, Le Cœur révélateur, La Chute de la maison Usher, Le Portrait ovale, Morella et enfin Ligeira. Les nouvelles sont reproduites intégralement, dans la traduction de Baudelaire. Sont également présents l'essai de Baudelaire : Edgar Poe : sa vie, ses œuvres et des biographies plus traditionnelles de Edgar Allan Poe et de Baudelaire.

contes-macabres2

C'est donc une édition très complète qu'illustre Benjamin Lacombe. La mise en page est très classique et joue la carte de l'élégance gothique, finalement assez sobre. La couverture et les tranches des pages sont noires. Ce sont les dessins qui apportent aux nouvelles de Poe une véritable valeur ajoutée à l'objet. Cadres travaillés (guirlandes de ronces, têtes de mort souriantes ...), splendides pleines pages peintes, petites esquisses monochromes en marge des textes, lettrines … Benjamin Lacombe reste fidèle à l'ambiance mélancolique, inquiétante et parfois effrayante de Poe. Et glisse des touches malicieuses et plus personnelles sur certaines pages.

Autre ouvrage plein de malice, Le Grimoire de Sorcières.

grimoire de sorcières

Cette fois-ci, Benjamin Lacombe est l'illustrateur mais également l'auteur (avec la collaboration de Sébastien Perez). Il s'agit du portrait de 13 sorcières ayant vécu de -5000 av JC à aujourd'hui. On retrouve ainsi Isis l'égyptienne, Méduse la grecque, Jehanne la médiévale … Cela vous rappelle quelque chose ? Normal ! Benjamin Lacombe détourne joyeusement l'Histoire, joue avec les légendes, la religion et les mythologies … Mais ses sorcières sont avant tout des femmes. Certaines sont monstrueuses tandis que d'autres ont des destins tragiques.

Il y a dans cet album un énorme et très précis travail d'illustration. Chaque chapitre présente la vie d'une sorcière et son époque avec moult détails (fleurs séchées, coupures de presse ou parchemins, photo ou daguerréotypes …). Bref ! C'est un album qui se lit autant qu'il s'observe

grimoire de sorcières Mambo

Les Contes macabres (Éditions Soleil, 2010, 30 euros)

Grimoire de Sorcières (Seuil Jeunesse, 2009, 19 euros)