katiba

Katiba de Jean-Christophe Rufin

Gallimard (Folio) / 2011 / 453 pages / 7,70 euros

Après Le Parfum d'Adam, Katiba est le second tome des « Enquêtes de Providence » écrites par le médecin-diplomate-romancier français, Jean-Christophe Rufin. Il s'agit d'un thriller mettant en scène terroristes islamistes et espions cosmopolites (aux antipodes d'un James Bond), tous très ambigus !

L'histoire s'ouvre par l'exécution sommaire de 4 touristes italiens par des terroristes, en plein désert du Sahara côté Mauritanie. L'agence Providence de sécurité privée est mandatée pour enquêter et infiltre le fougueux Dimitri parmi un groupe de jeunes médecins suspectés de servir les intérêts d'Al-Qaida au Maghreb islamique (AQMI). Coté terroristes, on suit l'intelligent Kader chef d'une 'katiba' (ou camp de combattants islamistes) qui semble préparer un attentat ambitieux en France. Entre Dimitri et Kader, la belle et insaisissable Jasmine. Veuve d'un consul français, employée modèle du Quai d'Orsay, de quel côté se situe-t-elle ? Quel est son rôle ?

Katiba est un roman où Jean-Christophe Rufin mêle actualité brulante (le Sahara et notamment la zone Mauritanie/Mali/Algérie gangrénées par AQMI …) et fiction presque romanesque. A l'arrivée, ça donne un thriller moins convainquant que Le Parfum d'Adam (excellent) avec certaines longueurs et des rebondissements prévisibles. Malgré tout, le suspens est présent jusqu'à la dernière page.