Oscar Wilde et les crimes du Vatican

Oscar Wilde et les crimes du Vatican de Gyles Brandreth

10/18 (Grands Détectives) / 2011 / 404 pages / 8,10 euros

Je n'en ai encore jamais parlé sur ce blog, mais la série policière de Gyles Brandreth dans laquelle il met en scène Oscar Wilde enquêteur, est une série que j'adore. J'aime l'ambiance british, les mots d'humour et les aphorismes qui affleurent à toutes les pages. J'adore l'authenticité avec laquelle il fait revivre Oscar Wilde (et les autres). Bref ! Je suis fan !

Cette 5ème enquête commence en juillet 1892, après le triomphe de L'Éventail de Lady Windermere au théâtre. En cure d'amincissement dans une ville thermale allemande, Oscar Wilde retrouve son compère littéraire, Arthur Conan Doyle. Pour tuer l'ennui, il décide d'aider le créateur de Sherlock Holmes à trier son courrier de fan. Ils tombent alors sur 3 inquiétantes enveloppes qui contiennent des restes humains. L'enquête va conduire Oscar Wilde et Arthur Conan Doyle à Rome où ils seront introduits dans la société anglicane émigrée mais aussi, dans le cercle restreint des chapelains du Pape.

Oscar Wilde et les crimes du Vatican est l'un des tomes que je préfère. Le changement de décors m'a plu. On découvre une Rome au tourisme suranné mais pas idyllique. J'ai aimé les petits détails sur les dessous de la papauté (la banquette des larmes). Les personnages sont mystérieux (les English dont j'avais deviné le lien, le docteur Mort ambigu), l'intrigue bien menée par un duo composé d'un Oscar Wilde extravagant et d'un Arthur Conan Doyle naïf … J'ai hâte de lire le suivant !

british mysteries

Et un billet de plus pour le Challenge British Mysteries, organisé par Lou et Hilde.