le jardin des secrets

Le Jardin des secrets de Kate Morton

traduit de l'anglais (Australie) : The Forgotten garden

Pocket - Presses de la Cité (2009) / 695 pages / 8,10 euros

Sans surprise, j'ai retrouvé dans Le Jardin des secrets les mêmes 'ingrédients' que dans Les Heures lointaines : un secret de famille dévoilé progressivement par une narration à plusieurs voix et des allers-retours dans le passé (époque victorienne tardive). J'ai passé un agréable moment de lecture mais Le Jardin des secrets manque de relief, d'intensité dramatique et ne provoque pas autant d'émotion que Les Heures lointaines.

Dans les grandes lignes, c'est l'histoire d'une enfant britannique abandonnée sur un paquebot en partance pour l'Australie, au début du XXème siècle. Nell est recueillie par des fermiers et n'apprend qu'à 21 ans qu'elle a été adoptée. Elle-même puis sa petite-fille, Cassandra, enquêtent sur ses origines, passant de la torpeur orageuse du bush australien à la beauté minérale des côtes de Cornouailles où se dénoue le mystère. Où comment un drame originel peut influer sur le destin de 5 générations de femmes, globalement touchantes avec leurs fêlures : Nell, la taciturne forte-tête et Cassandra, la sensible à fleur de peau.

John Singer Sargent (1856-1925) : Les soeurs Wyndham

Le Jardin des secrets est un roman plein de promesses (pas toujours tenues), un feu d'artifice de références alléchantes : le milieu des antiquaires australiens, un illustrateur qui évoque Arthur Rackham, l'édition originale d'un conte de fées, un domaine anglais restauré en hôtel de charme, un cottage et un labyrinthe hantés, une exposition au Victoria & Albert Museum, l'apparition (furtive) de Mme Hodgson Burnett et du peintre Sargent … Bref ! Un cadre désuet et parfait pour un téléfilm de l'après-midi sur M6.

J'ai un sentiment assez ambivalent pour ce roman : j'ai trouvé cette lecture réjouissante tout en étant consciente des faiblesses de l'histoire, de ses longueurs. C'est une histoire de jalousie mortelle et morbide, à lire pour se glisser dans une ambiance rassurante mais dont il ne faut attendre aucune surprise ni originalité !