Par un matin d'automne 2

Par un matin d'automne de Robert Goddard

traduit de l'anglais : In Pale battalions

Le livre de poche (2010) / 520 pages / 7,60 euros

J'aurai pu (du !) être séduite par ce roman : une jolie couverture vintage & romantique, un secret de famille sur fond de Première Guerre mondiale. Tel ne fut pas le cas !

« A la fin des années 90, Leonora Galloway, une anglaise, entreprend un voyage en France avec sa fille Pénélope. Toutes deux ont décidé de se rendre à Thiepval, près d'Amiens, au mémorial franco-britannique des soldats décédés durant la bataille de la Somme. En effet, le père de Leonora est tombé pendant la Première guerre mondiale mais cette date pose un problème car Leonora est née un an après … Ce qui pourrait passer pour un banal adultère de guerre va révéler une terrible histoire de secrets de famille, l'ombre d'un meurtre jamais résolu. On se retrouve transporté en 1916, dans un manoir anglais pour revivre les étapes d'un drame qui a marqué trois générations » (présentation de l'éditeur)

Malheureusement Par un matin d'automne est un roman lent, ennuyeux et mal écrit. Les dialogues sont laborieux. Les personnages sont tous caricaturaux et sans la moindre épaisseur. L'auteur tombe dans le sordide trop facilement alors qu'on attend plutôt une belle romance. Pire ! Pour qui est attentif, les mystères sont aisés à deviner. Bref ! Je ne me laisserai certainement pas tenter par les autres titres (également historiques) de Robert Goddard.

Ce n'est pas mon habitude « d'assassiner » un livre mais ma réaction est à la hauteur de ma déception (ce roman a par ailleurs de nombreux fans). Cela dit, si vous aimez les romans historiques bien écrits et qui tiennent la route, passez votre chemin !