25 juillet 2014

« Quand ma mère se fâchait contre moi, elle disait : 'Le Diable nous a dirigés vers le mauvais berceau'. »

Pourquoi être heureux quand on peut être normal ? de Jeanette Winterson Traduit de l'anglais (Why Be Happy When You Could Be Normal ?) Points / 258 pages / 6,90 euros Habituellement, je ne lis pas de récits de vie ou d'autobiographies dont les auteurs sont toujours vivants, sauf s'il s'agit d'un témoignage historique. Mais les billets de Théoma et Galéa ont piqué ma curiosité … Dans Pourquoi être heureux quand on peut être normal ?, Jeanette Winterson raconte son enfance auprès d'une mère adoptive monstrueuse, dans... [Lire la suite]

21 juillet 2014

« Il ne se passe ici que des choses fort banales, dit-elle. Tout se résume à l'offre et à la demande »

Under the skin de Michel Faber Traduit de l'anglais (Etats-Unis) Points (poche) / 2014 / 303 pages / 7,20 euros Si j'ai été attirée par ce livre ce n'est pas à cause de la sortie prochaine du film (librement adapté) mais de l'auteur, dont j'avais adoré La Rose pourpre et le lys. Quel étrange roman ! La quatrième de couverture laisse imaginer la chronique d'une prédatrice sexuelle. Or Under the skin est tout autre chose. Isserley est une jeune femme vraiment bizarre. Elle erre sur les routes d’une Écosse inamicale à la... [Lire la suite]
Posté par Mrs FIGG à 12:55 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , ,
17 juillet 2014

« Fin avait l'impression d'être un fantôme hantant son propre passé, errant dans les rues de son enfance »

L'île des chasseurs d'oiseaux de Peter May Traduit de l'anglais (The Blackhouse) Rouergue noir / 375 pages / 19,50 euros Miss Léo et Cryssilda ne tarissant pas d'éloges sur la trilogie écossaise de Peter May, j'ai profité de sa disponibilité à la bibliothèque pour me plonger dedans. Et j'en suis désormais amoureuse ! Un jeune inspecteur d’Édimbourg, Fin Macleod, est envoyé à Lewis pour enquêter sur un meurtre qui présente des similitudes avec une affaire en cours. L'île de Lewis, dans l'archipel des Hébrides, est... [Lire la suite]
Posté par Mrs FIGG à 14:24 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : ,
15 juillet 2014

« Odette, Clarice et Barbara Jean furent baptisées 'les Suprêmes' durant l'été 1967, à la fin de leur année de première »

Les Suprêmes de Edward Kesley Moore Traduit de l'américain : The Supremes at Earl's All-You-Can-Eat Actes Sud (2014) / 315 pages / 22,80 euros Les Suprêmes est un roman entre La Couleur des sentiments (le contexte de la ségrégation raciale des années 60, 70) et Les Beignets de tomates vertes pour la chronique quotidienne d'une petite ville de l'Indiana. J'ai apprécié l'ambiance fantasque du livre, même si j'ai eu beaucoup de mal à entrer dans l'histoire. Plainview, Indiana, communauté noire. Les Suprêmes sont un trio... [Lire la suite]
Posté par Mrs FIGG à 15:14 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , ,
11 juillet 2014

« Patrick se demanda si le port de lunettes faisait partie des critères de sélection pour la formation de bibliothécaire »

L'Oiseau de mauvais augure de Camilla Läckberg Traduit du suédois (Olycksfageln) Actes Sud (actes noirs) / 2010 / 365 pages / 22,40 euros Ce roman est le 4ème de la série de Camilla Läckberg. Si j'aime toujours autant suivre l'évolution des personnages récurrents, cet opus développe une intrigue policière nettement moins passionnante que d'habitude. Tout commence par un accident de voiture peu banal : malgré une alcoolémie effarante, la victime ne buvait apparemment jamais … Les enquêteurs du commissariat de Fjällbacka... [Lire la suite]
Posté par Mrs FIGG à 15:32 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , ,
07 juillet 2014

« Sortir avec l'ex de son grand-père friserait probablement l'inceste »

Miss Pérégrine et les enfants particuliers de Ransom Riggs Traduit de l'anglais (Etats-Unis) Bayard Jeunesse (2012) / 443 pages / 14,50 euros Miss Pérégrine est un très bel objet, à l'aspect volontairement gothique : une mise en page très soignée et privilégiant le sépia, des illustrations désuètes et délicieusement inquiétantes … J'avoue que l'esthétique a joué un rôle dans mon choix de lecture. Pour autant, je trouve que le contenu n'est pas exactement à la hauteur de l'emballage. Jacob, un adolescent américain solitaire,... [Lire la suite]
Posté par Mrs FIGG à 11:51 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : ,
01 juillet 2014

« Assise sur les marches du lycée, elle regardait les files de bus jaunes. Le sien était juste là. Numéro 666. Punaise »

Eleanor & Park de Rainbow Rowell Traduit de l'anglais (États-Unis)  PKJ. (juin 2014) / 378 p. / 16,90 euros Eleanor & Park est un énorme coup de cœur. 1986. Eleanor est nouvelle au lycée. Dotée d'une improbable masse de cheveux roux indisciplinée, rondelette et mal habillée, l'adolescente est la victime toute désignée de la bande des harceleurs (*idiots*) du lycée. Son échappatoire ? Ses trajets à bord du bus scolaire où, assise à côté du solitaire Park, elle lit les comics du garçon par dessus son épaule.... [Lire la suite]
Posté par Mrs FIGG à 16:38 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : ,