la vie par 7La vie par 7 de Holly Goldberg Sloan

Traduit de l'anglais (Etats-Unis) : Counting by 7s

Gallimard jeunesse (octobre 2014) / 359 pages / 17,50 euros

La Vie par 7 est un roman jeunesse intelligent, drôle et positif. Et particulièrement original dans la production éditoriale jeunesse actuelle.

Willow Chance est une fillette asiatique adoptée par un gentil couple américain, surdouée, fascinée par le 7, les maladies (qu'elle diagnostique avec brio) et le jardinage (malgré l'aridité du sol de Californie). Au début du roman, Willow devient orpheline. Démunie face à son isolement familial, les services sociaux placent temporairement Willow chez les Nguyen, une famille atypique qui vit dans un garage, et la confie à un éducateur maladroit et paresseux, Dell Duke. Voilà la fillette de 12 ans encadrée par une galerie de personnages complètement décalés dont elle va bouleverser le quotidien.

Malgré le sujet principal du roman (affronter puis surmonter le deuil de ses parents), La Vie par 7 n'est absolument pas triste ni mélodramatique. Au contraire, c'est une histoire pleine de fraicheur et de tendresse, qui traite aussi des liens familiaux, de l'amitié, de la différence.

La narratrice, Willow, est une fillette étrange, un étonnant mélange de maturité et de fragilité. Chaque rencontre ou nouveauté est passée à la moulinette de son don d'observation et d'analyse d'une grande acuité. Sa capacité de concentration est phénoménale : bref, pour ceux qui connaissent, Willow Chance est un mélange de Sherlock et de Bones en culottes courtes. Willow a aussi une vision personnelle (et parfois erronée) des codes de la vie en communauté et des rapports humains. Malgré tout, sa différence (son handicap ?) qu'elle assume pleinement, se transforme en don car sa générosité et son empathie ont le pouvoir de faire s'améliorer les gens. A petit pas, ces gens (que le hasard a placé sur son chemin) vont lui permettre d'avancer et retrouver goût à  la vie.

Une jolie lecture (à l'image de sa couverture) que je conseille à tous.