Elyssa de Carthage

Elyssa de Carthage, Eric Senabre

Didier jeunesse (2015) / 240 pages / 14,20 euros

Elyssa est née carthaginoise mais vendue comme esclave à un riche romain progressiste nommé Marcellus. Élevée à la romaine, elle devient une splendide et audacieuse jeune fille et finit par épouser son protecteur. Hélas ! Marcellus est assassiné après avoir découvert un secret qui menaçait la paix entre Rome et Carthage … Elyssa et Ganymède son fidèle esclave, sont alors chargés d'une mission périlleuse par le Sénat romain : se rendre à Carthage incognito et enquêter sur les raisons du meurtre de Marcellus.

Commence pour Elyssa et Ganymède (le narrateur), une suite de péripéties haletantes et parfois cruelles, de courses-poursuites, de trahisons et de retournements de situations inattendus. Espionnage, aventures et amour sont au rendez-vous.

Tout en restant accessible aux jeunes lecteurs, ce roman historique n'édulcore ni la réalité historique (la condition des femmes et des esclaves dans l'Antiquité) ni la présentation des enjeux politiques. Il repose sur des personnages moralement complexes et des descriptions soignées.

Elyssa de Carthage est une belle réussite qui flirte avec l'uchronie et qui s'éloigne du didactisme des ouvrages jeunesse du même genre. A lire en famille ...