un_ete_avec_louise_laure_moriarty

Un été avec Louise de Laura Moriarty

Traduit de l'anglais (États-Unis) : The Chaperone

POCKET (2014) / 508 pages / 7,90 euros

Un été avec Louise ce sont les 2 mois que Cora, respectablemère de famille originaire du Kansas, passe avec la jeune Louise, à New York, en 1922. Louise est une affreuse ingénue de 15 ans, aguicheuse, effrontée et égocentrique que Cora doit chaperonner pendant qu'elle suit des cours de danse. Mais Cora cache la véritable raison qui lui a fait accepter cette ingrate mission : enquêter sur ses origines. En effet, Cora est une orpheline new-yorkaise qui fut expédiée pour adoption dans l'Ouest par le tristement célèbre Train des orphelins.

the_chaperone

La traduction du titre est trompeuse. Il ne s'agit pas d'une biographie de la célèbre actrice du cinéma muet, Louise Brooks. Louise n'est qu'un faire-valoir pour accentuer le caractère convenable de Cora et ses préjugés. Grâce à Louise également, l'auteur peut évoquer le New-York des années 20, la prohibition, les débuts du cinéma, les théâtres et spectacles d'avant garde …

Néanmoins la véritable histoire est celle de Cora, une femme mariée trop jeune, corsetée par les convenances mais qui ne demande qu'à s'épanouir. J'ai aimé suivre son cheminement à travers les institutions chrétiennes qui recueillent les orphelins. J'ai également aimé sa relation et ses échanges houleux et souvent blessants avec Louise.

Étrangement, j'ai énormément accroché à la lecture de ce roman historique … jusqu'aux trois-quart du livre. A ce moment là, le dénouement sombre dans la facilité (*le ménage à 4, au fin fond du Kansas hanté par le KKK quelle blague !!*) et la fin traîne en longueur.

Indéniablement, une lecture facile mais en demi-teinte.

Et Hop ! Une troisième lecture pour le Mois américain de Titine.

mois américain logo