les-espionnes-de-la-reine

Les espionnes de la reine de Jennifer McGowann

traduit de l'anglais (États-Unis) : Maid of Deception

Milan (Macadam) / 2015 / 400 pages / 13,90 euros

Angleterre, Château de Windsor, 1559.

Les espionnes de la Reine sont ses cinq demoiselles d'honneur : Meg, Béatrice, Anna, Jane et Sophie. Cet opus narre les mésaventures de la belle et manipulatrice Lady Béatrice. Le jour où elle doit réaliser son rêve (épouser, même sans amour, un pair du royaume pour affirmer sa position sociale), tout s'écoule pour Béatrice ! Élisabeth Ier la requiert pour une dernière mission : espionner et séduire un fougueux aristocrate écossais, Lord Alasdair, pour lui soutirer des informations sur la position des écossais dans la révolte contre la France … Pour Béatrice (qui n'est certes pas insensible au charme d'Alasdair), commence une série d'épreuves où un secret de famille va ressurgir.

Certes, il s'agit d'un roman jeunesse mais je n'ai pas boudé mon plaisir. La vie à la cour d'Angleterre au temps d’Élisabeth Ier y est agréablement décrit (costumes, bals et danses sensuelles, intrigues, badinages qui font et défont les réputations, souterrains et caves moyenâgeuses …). En outre, le personnage d'Élisabeth Ier n'y est pas édulcoré : omnipotente et parfois cruelle, elle malmène et dispose de ses courtisans avec délectation.

Le personnage de Béatrice est également intéressant : calculatrice, arrogante, toujours aux abois et un sentiment d'insécurité (matériel, affectif) chevillé au corps, elle est fort amusante, naïve et parfois touchante. Évidemment, ses tourments (notamment sa rencontre avec l'Inquisition) n’inquiètent pas une seconde le lecteur. Sa relation avec le belliqueux et ardant Lord Alasdair est très romantique (à défaut d'être originale).

Pour conclure, c'est un honnête roman historique jeunesse malgré quelques raccourcis et facilités destinés à faire avancer l'intrigue politique. Il m'a surtout donné très envie de me plonger dans la période des Tudor et l'histoire d'Angleterre du XVIème siècle : si vous avez des suggestions, n'hésitez pas !