le livre des secrets

Le Livre des secrets. La vie cachée d'Esperanza Gorst de Michael Cox

Traduit de l'anglais

POINTS (Thrillers) / 2010 / 745 pages / 8,90 euros

1876. Esperanza est une orpheline d'obscure ascendance qui a été élevée comme une lady par une bienveillante tutrice parisienne, Madame de L'Orme. Malgré le déclassement social que cela représente pour Esperanza, Madame de L'Orme insiste pour qu'elle devienne domestique. Esperanza sera donc femme de chambre de la baronne Emily Tansor, une anglaise inflexible au passé sulfureux. Il s'agit pour Esperanza de servir un « Grand Dessein » … dont elle ignore tout, mais qui lui sera révélé en temps voulu. A cet effet, chaque soir, elle rédige son journal intime, le « livre des secrets ». Esperanza tombe rapidement sous le charme d'Everwood, l'immense demeure victorienne de la famille Tansor, et de sa mystérieuse maîtresse. Elle n'est pas non plus insensible aux deux fils adultes de Lady Tansor, Perseus, le poète réservé et hautain et Randolph, plus jovial. Mais les énigmes macabres se succèdent et semblent étrangement liés aux origines d'Esperanza …

Le Livre des secrets est un « roman à sensation », hommage à William Wilkie Collins (auquel la narratrice, grande lectrice de fiction, se réfère souvent). On y retrouve les mêmes éléments : quête d'identité, crimes anciens, trahisons et grands manipulateurs … sur fond de dénonciation sociale (néanmoins assez minime).

Esperanza est un personnage intéressant qui doit composer un jeu d'actrice délicat : avoir l'air soumis d'une domestique en espionnant frénétiquement ses employeurs qui ne cessent de vouloir l’élever au rang de semblable. J'ai aimé l'antagonisme et la force de ses sentiments pour ces ennemis intimes. J'ai aimé son enquête feutrée. Lerécit est lent (parfois un peu long) et ses ramifications sont complexes, entraînant le lecteur d'Angleterre jusqu'à Madère ou en Italie. Probablement parce qu'il s'agit de la suite d'un autre roman (La Nuit de l'infamie), je me suis un peu perdue au milieu de cette grande galerie de personnages.

Malgré ces (légers) bémols, cette complexe histoire de vengeance d'outre-tombe menée par une innocente pas naïve reste passionnante.

Si vous aimez Wilkie Collins, vous aimerez celui-la … mais ne faites pas comme moi, préférez le tome 1 !

mois anglais

Sans

Et HOP ! Mon deuxième livre pour le MOIS ANGLAIS (*cette année, j'inaugure car j'ai décidé de ne lire que des auteurs que je ne connais pas *)