25 mars 2013

« Débarrassé du dernier obstacle à ses désirs, l'assassin s'apprête à révéler son identité »

Meurtres au manoir de Willa Marsh Traduit de l'anglais : The Quick and the Dead Éditions Autrement (Littératures) 2012 / 274 pages / 19 euros Célibataire londonienne, Clarissa est une charmante écervelée qui rêve de se caser. Justement, elle pense mettre rapidement le grappin sur Thomas, jeune veuf propriétaire d'un manoir de style Tudor « à mourir ». Clarissa s'imagine déjà en mère de famille BCBG, recevant ses amis autour d'un thé et de porcelaine fine … Mais elle se défend bien de préférer le manoir au veuf,... [Lire la suite]
Posté par Mrs FIGG à 19:16 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , ,

15 mars 2013

« Un homme est un fléau et une nécessité »

A travers les champs bleus de Claire Keegan Traduit de l'anglais (Irlande) (Walk the Blue Fields) Sabine Wespieser éditeur (2012) / 256 pages / 22 euros A travers les champs bleus est un recueil composé de 8 nouvelles « pour l'essentiel enracinées dans la terre d'Irlande, évoquant le pouvoir dévastateur des mots (La Mort lente et douloureuse), les relations des pères et de leurs filles (Le Cadeau d'adieu, La Fille du forestier), les amours impossibles (A travers les champs bleus, Chevaux noirs, La Nuit des sorbiers), la force des... [Lire la suite]
Posté par Mrs FIGG à 15:27 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,
21 février 2013

« Il était une fois un fringant jeune homme à marier … »

Les Confessions de Mr Harrison de Elizabeth Gaskell Traduit de l'anglais : Mr Harrison's confessions (1851) Points (Grands romans) / 2012 / 156 pages / 5,70 euros Les Confessions de Mr Harrison est un roman qui se dévore en quelques heures, une friandise qui se savoure, qui met de bonne humeur et qui amuse énormément. Bref ! Un grand merci à Titine grâce à laquelle j'ai gagné ce livre. « Raconte-moi comment tu t'y es pris pour gagner son cœur » (page 7). Un soir, Mr Harrison raconte à un ami dans quelles... [Lire la suite]
08 janvier 2013

" C'est une gentille, une drôle de petite chambre. C'est la vôtre. Oh ! La joie que c'est de posséder ! "

La Garden-Party et autres nouvelles de Katherine Mansfield Traduit de l'anglais / Première publication : années 20 Katherine Mansfield (1888 – 1923) est une romancière et poétesse néo-zélandaise notamment connue pour avoir été proche de Virginia Woolf et du Groupe de Bloomsbury. Une excellente découverte pour moi ! La Garden-Party est un recueil de 15 nouvelles (Sur la Baie, La Garden-Party, Les Filles de feu le colonel, Monsieur et madame Colombe, Jeune Fille, Vie de Maman Parker, Mariage à la mode, Le Voyage, Miss Brill,... [Lire la suite]
Posté par Mrs FIGG à 11:41 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
12 décembre 2012

« Je n'y puis rien. Bien malgré moi, je suis devenu normal. »

Maurice de E. M. Forster traduit de l'anglais 10/18 (domaine étranger) / 2006 / 279 pages / 7,50 euros Le récit initiatique d'un gentleman homosexuel, amoureux d'un simple garde-chasse, dans l'Angleterre post-victorienne raconté avec sensibilité et sincérité par E. M. Forster lequel revendique le côté autobiographique du roman puisqu'il en interdit la parution de son vivant … Comment avais-je pu passer à côté d'un tel chef-d'œuvre ? En effet, j'ai déjà lu Maurice (il y a bien 10 ans !) mais n'en gardais pas un souvenir... [Lire la suite]
Posté par Mrs FIGG à 14:36 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , ,
10 octobre 2012

Croyez-vous aux fantômes ?

La Dame en noir de Susan Hill Traduit de l'anglais (The Woman in black), 1983 L'archipel (thriller) / 216 pages / 19,25 euros / 2012 Lu dans le cadre du Challenge Halloween, organisé par LOU et HILDE. Avec quelques jours de retard sur la première escale, anglaise ! Avec une adaptation en film et des dizaine de commentaires positifs sur les blogs, j'attendais beaucoup de La Dame en noir. Je suis légèrement restée sur ma faim … malgré 3 heures de lecture très prenantes. * 100% sans spoilers * La Dame en noir est une... [Lire la suite]

09 septembre 2012

« il éprouvait l'atroce envie de rester pour pulvériser Rosamond sous sa colère »

  Middlemarch de George Eliot Traduit de l'anglais Préface de Virginia Woolf Première parution : 1871 – 1872 Folio classique / 1152 pages / 12,50 euros Lu en commun avec Miss Léo, Eliza, Eilund, Jeneen et Shelbylee.   Chaque été, je m'attaque à 1 (parfois 2) monuments de la littérature classique. L'année dernière, j'avais choisi Le Moulin sur la Floss de George Eliot (740 pages) et Le Cœur du Mid-Lothian de Walter Scott (973 pages). J'avais peu de chances de trouver plus long cette année. Et pourtant,... [Lire la suite]
22 juin 2012

« Avant de tomber malade, la mère de David lui répétait souvent que les histoires étaient vivantes »

  Le Livre des choses perdues de John Connolly Traduit de l'anglais (Irlande) J'ai lu / 2009 / 380 pages / 7,60 euros C'est sur un avis mitigé que j'achève ma lecture du Livre des choses perdues. Cette réécriture des contes de fées traditionnels regorge certes de bonnes idées, possède une atmosphère profondément malsaine inimitable mais c'est le manque d'originalité qui a supplanté le reste … d'où ma déception qui est aussi probablement largement liée aux avis dithyrambiques dont ce roman a bénéficié ! « Il était une... [Lire la suite]
Posté par Mrs FIGG à 07:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,
19 juin 2012

« C'est l'histoire du dramaturge irlandais et de son enchanteresse ... »

  Muse de Joseph O'Connor Traduit de l'anglais (Irlande). Titre original : Ghost Light Phébus (littérature étrangère) / 2011 278 pages / 19 euros Muse raconte l'histoire d'amour tragique, orageuse mais très émouvante du dramaturge irlandais John Millington Synge et de la comédienne Molly Allgood dite Maire O'Neill. Il s'agit de personnages réels mais Jospeh O'Connor explique que « Muse est une œuvre de fiction qui prend souvent d'immenses libertés avec la réalité. Les expériences et la personnalité des vrais Molly et... [Lire la suite]
Posté par Mrs FIGG à 00:12 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , ,
06 juin 2012

« A vous entendre, on dirait qu'à l'intérieur de cette maison tous les habitants sont transformés en momies »

Le Joyau des Sept étoiles de Bram Stoker Première parution : 1903 (The Jewel of Seven Stars) Terre de Brume (2003) / 285 pages / 18 euros Après Dracula (en 1897) Bram Stoker, romancier d'origine irlandaise, abandonne les vampires au profit d'une momie maléfique. Autant le dire d'emblée, je n'ai pas vraiment été emballée par cette lecture. Le Joyau des Sept étoiles appartient au genre fantastique apprécié au XIXème siècle à l'image de La Vénus d'Ille de Mérimée, Arria Marcella ou Le pied de la momie de Gautier ou encore La Morte... [Lire la suite]