15 juin 2013

« Les yeux d'Anne rencontrèrent une seconde ceux du capitaine Wentworth : salut, révérence »

Persuasion de Jane Austen (première édition : 1815) Persuasion est connu pour être le roman le plus autobiographique de Jane Austen, achevé peu avant sa mort. Il a sans aucun doute une place à part dans son œuvre : une héroïne avec laquelle Jane Austen n'est pas tendre, un héros qui n'est ni clergyman ni propriétaire terrien et un dénouement non dénué de nuages … Un peu pour toutes ces raisons, j'ai été enchantée par cette lecture ! A 27 ans, Anne Elliot n'est toujours pas mariée. Elle est la fille d'un baronnet vaniteux et... [Lire la suite]

10 juin 2013

« C'est comme si elle était un paralyseur érotique, et que vous étiez juste une cible d'entrainement »

Tamara Drewe de Posy Simmonds Traduit de l'anglais Denoël graphic / 2010 134 pages / 18 euros Tamara Drewe est un roman illustré très tendre sur le quotidien d'une petite communauté vivant dans la campagne anglaise. C'est incisif, parfois féroce. On est loin d'une BD traditionnelle par la forme et par la richesse des thèmes abordés : affres de la création littéraire, désordres de l'amour et prises de risque des adolescents … Stonefield est une bucolique retraite d'écrivains. La propriétaire, Beth Hardiman, y entretient... [Lire la suite]
Posté par Mrs FIGG à 23:48 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , ,
08 juin 2013

« Ils étaient jeunes, instruits, tous les deux vierges avant leur nuit de noces »

Sur la plage de Chesil de Ian McEwan Traduit de l'anglais (On Chesil beach) Gallimard / 2007 / 148 pages / 16,90 euros Sur la plage de Chesil est une sorte huit-clos sur le poids des convenances et du manque de communication dans le couple et un drame intimiste d'une rare intensité. 1962, un petit hôtel « situé à un kilomètre et demi d'Abbotsbury dans le Dorset, à flanc de colline derrière le parking de la plage » (page 151). Edward et Florence viennent de se marier. Edward poursuit de brillantes études universitaires... [Lire la suite]
Posté par Mrs FIGG à 23:47 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags : , , ,
07 juin 2013

« Les habitantes de Meryton s'accordaient à penser que Mr et Mrs Bennet avaient eu bien de la chance de ...

La mort s'invite à Pemberley de P.D. James Traduit de l'anglais (Death comes to Pemberley) Fayard / 2011 / 392 pages / 22 euros    ... de trouver des maris à quatre de leurs cinq filles »   Je ne lis habituellement pas d'austinerie mais je me suis laissée tenter par La mort s'invite à Pemberley à cause de son auteur. Phyllis Dorothy James est une auteure de romans policiers à succès et je gardais un souvenir plutôt positif des quelques titres lus dans l'adolescence. Quelle erreur de ma part !! La mort... [Lire la suite]
01 juin 2013

« Je voyage pour fuir mon anniversaire »

L'Embranchement de Mugby de Charles Dickens Traduit de l'anglais (Mugby Junction) Première édition : 1866 Gallimard (Folio 2 €) / 114 pages L'Embranchement de Mugby est une nouvelle très curieuse, touchante et allégorique sur le thème du pardon, de la recherche du bonheur et de la possibilité de recommencer sa vie. Un soir d'hiver venteux, 'Barbox Frères' arrête son voyage dans une gare spectrale nommée l'embranchement de Mugby. Il s'agit d'un carrefour ferroviaire important au sud de Birmingham. De Barbox Frères, on ne sait... [Lire la suite]
26 avril 2013

« Je commençai à comprendre que tout dans la pièce s'était arrêté, comme la montre et l'horloge, longtemps auparavant »

Les Grandes espérances de Charles Dickens (Great Expectations), 1ère parution : 1860-1861 Folio classique / 740 pages Pip est un orphelin, rudement élevé par sa sœur plus âgée et son époux forgeron, Joe Gargery. Cette enfance morne est bouleversée par 2 évènements fondateurs : l'aide que Pip apporte à un forçat évadé et la rencontre avec l'excentrique Miss Havisham et sa pupille, Estella. Estella est belle, cultivée et très méprisante : il n'en fallait pas plus pour que l'impressionnable petit Pip tombe sous son charme. Dès... [Lire la suite]

15 avril 2013

« J'aurai fait un petit garçon très acceptable mais j'étais une fillette désespérante »

MISS CHARITY de Marie-Aude Murail Illustré par Philippe Dumas L'école des loisirs (2010) / 562 pages / 25,20 euros Lecture Commune avec LOU et Jelydragon. Quel roman délicieux que Miss Charity ! Il s'agit de la biographie fictive de l'illustratrice anglaise Beatrix Potter (1866 – 1943) dont j'ai eu la chance d'admirer quelques dessins originaux au British Museum. C'est également l'occasion pour Marie-Aude Murail de faire une critique douce-amère de la société bourgeoise de la fin du XIXème siècle.   ... [Lire la suite]
Posté par Mrs FIGG à 09:05 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
Tags : , , ,
25 mars 2013

« Débarrassé du dernier obstacle à ses désirs, l'assassin s'apprête à révéler son identité »

Meurtres au manoir de Willa Marsh Traduit de l'anglais : The Quick and the Dead Éditions Autrement (Littératures) 2012 / 274 pages / 19 euros Célibataire londonienne, Clarissa est une charmante écervelée qui rêve de se caser. Justement, elle pense mettre rapidement le grappin sur Thomas, jeune veuf propriétaire d'un manoir de style Tudor « à mourir ». Clarissa s'imagine déjà en mère de famille BCBG, recevant ses amis autour d'un thé et de porcelaine fine … Mais elle se défend bien de préférer le manoir au veuf,... [Lire la suite]
Posté par Mrs FIGG à 19:16 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , ,
21 février 2013

« Il était une fois un fringant jeune homme à marier … »

Les Confessions de Mr Harrison de Elizabeth Gaskell Traduit de l'anglais : Mr Harrison's confessions (1851) Points (Grands romans) / 2012 / 156 pages / 5,70 euros Les Confessions de Mr Harrison est un roman qui se dévore en quelques heures, une friandise qui se savoure, qui met de bonne humeur et qui amuse énormément. Bref ! Un grand merci à Titine grâce à laquelle j'ai gagné ce livre. « Raconte-moi comment tu t'y es pris pour gagner son cœur » (page 7). Un soir, Mr Harrison raconte à un ami dans quelles... [Lire la suite]
01 février 2013

« Parce que même les criminels peuvent vouloir faire de bonnes actions »

L'ange de Whitechapel de Jennifer Donnelly traduit de l'anglais (États-Unis) : The Winter Rose Belfond / 2008 / 662 pages / 22,50 euros L'ange de Whitechapel se sont 600 pages qui racontent la romance d'une femme médecin exaltée et éprise de justice sociale et d'un hors-la-loi blasé dans le Londres du début du XXème siècle. Londres, 1900. India, jeune aristocrate galloise vient d'achever ses études de médecine. Son rêve est d'ouvrir un dispensaire pour les femmes et les enfants pauvres de l'East End. Employée d'un cabinet... [Lire la suite]
Posté par Mrs FIGG à 23:06 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , ,