28 novembre 2016

En même temps, et sous le même toit, réussir à toucher le cœur de deux hommes qui, ni l'un ni l'autre, n'étaient libres d'aimer

Lady Susan de Jane Austen Première publication : 1794 Gallimard (Folio 2 €) / 2016 / 116 pages Veuve depuis peu, Lady Susan quitte précipitamment Langford où vivent les Manwaring après un début de scandale. Désargentée, Susan n'a d'autre choix que de trouver refuge chez sa belle-famille qu'elle méprise, les Vernon de Churchill. Précédée de sa sulfureuse renommée, Susan est vertement (mais poliment) reçue par sa belle-sœur, Catherine, elle-même épouse raisonnable du fade Charles. Au grand dam de Catherine, Susan envoûte son... [Lire la suite]
Posté par Mrs FIGG à 19:39 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , ,

18 mai 2014

Si Elizabeth avait dû s'occuper elle-même de ses jupons, il y a fort à parier qu'elle se serait montrée beaucoup plus soigneuse

Une saison à Longbourn de Jo Baker Traduit de l'anglais : Longbourn Stock (2014) / 394 pages / 21,50 euros Pour moi, une austenerie c'est généralement une romance mièvre où un auteur (qui n'est décidément pas Jane Austen) s'amuse avec ses personnages, le plus souvent Elizabeth Bennet et Darcy. Une saison à Longbourn est différent et excellent : Lizzy & Darcy n'y sont que des ombres car les personnages principaux sont les domestiques. En effet, à Longbourn, petite bourgade du Hertfordshire, vivent Mr et Mrs Bennet,... [Lire la suite]
15 juin 2013

« Les yeux d'Anne rencontrèrent une seconde ceux du capitaine Wentworth : salut, révérence »

Persuasion de Jane Austen (première édition : 1815) Persuasion est connu pour être le roman le plus autobiographique de Jane Austen, achevé peu avant sa mort. Il a sans aucun doute une place à part dans son œuvre : une héroïne avec laquelle Jane Austen n'est pas tendre, un héros qui n'est ni clergyman ni propriétaire terrien et un dénouement non dénué de nuages … Un peu pour toutes ces raisons, j'ai été enchantée par cette lecture ! A 27 ans, Anne Elliot n'est toujours pas mariée. Elle est la fille d'un baronnet vaniteux et... [Lire la suite]
07 juin 2013

« Les habitantes de Meryton s'accordaient à penser que Mr et Mrs Bennet avaient eu bien de la chance de ...

La mort s'invite à Pemberley de P.D. James Traduit de l'anglais (Death comes to Pemberley) Fayard / 2011 / 392 pages / 22 euros    ... de trouver des maris à quatre de leurs cinq filles »   Je ne lis habituellement pas d'austinerie mais je me suis laissée tenter par La mort s'invite à Pemberley à cause de son auteur. Phyllis Dorothy James est une auteure de romans policiers à succès et je gardais un souvenir plutôt positif des quelques titres lus dans l'adolescence. Quelle erreur de ma part !! La mort... [Lire la suite]
30 novembre 2010

Convers et quadrille

La fille qui voulait être Jane Austen de Polly Shulman Albin Michel (WIZ) / septembre 2010 276 pages / 12,50 euros Ashleigh et Julia sont amies depuis l'enfance. Ashleigh est un petit bout de femme branchée sur cent mille volts, exubérante et qui ne se soucie pas des apparences. En revanche, Julia est une grande fille mature, sérieuse et secrète. Leur amitié vit au rythme des lubies de Ashleigh : pâtisserie, groupe de rock, comédie musicale … toute nouveauté est susceptible d'enthousiasmer la jeune fille qui n'hésitera pas à se... [Lire la suite]
Posté par Mrs FIGG à 22:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,