17 mai 2017

« … la nécessité d’Avoir des Rapports Protégés, Systématiquement, Même Pour le Sexe Oral »

  Moi, Simon, 16 ans, Homo sapiens de Becky Albertalli Traduit de l’anglais (Etats-Unis) : Simon VS. The Homo Sapiens Agenda Le livre de poche jeunesse (avril 2017) / 313 pages / 6,90 euros Simon et « Blue » correspondent depuis plusieurs mois sur internet. S’ils échangent des confidences sur leur homosexualité et les tendres sentiments qui naissent entre eux, ils ignorent complètement l’identité de l’autre. Comme Simon et Blue évoluent dans un milieu progressiste de la banlieue d’Atlanta et qu’ils sont... [Lire la suite]
Posté par Mrs FIGG à 14:08 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , ,

29 mars 2017

'Après tout, ce n’est pas si mal d’être un âne. Les ânes sont de braves bêtes, patientes, fortes, laborieuses, le coeur bon...'

Le Petit Chose. Histoire d’un enfant de Alphonse Daudet Première parution : 1868 Le livre de Poche / 348 pages Vous souvenez-vous des BD adaptées de romans classiques qu’on trouvait à la fin des « Je Bouquine » quand on était gosse ? Je garde de certaines de ces pages un souvenir très vif et c’est pour cette raison que j’ai eu envie de me plonger dans Le Petit Chose, tant d’années après. Le Petit Chose c’est une sorte d’autobiographie (très) romancée de l'écrivain Alphonse Daudet lui-même (1840-1897).... [Lire la suite]
18 janvier 2017

« Ils disent que ça fait saigner les yeux »

 La Maison des morts de Sarah Pinborough Traduit de l’anglais : The Death House Milady (2016) / 384 pages / 16,90 euros La Maison des morts est un plaisir totalement inattendu, caché sous une couverture tape-à-l’oeil, gothico-brillante. Dans un manoir lugubre, reconverti en pensionnat-hôpital, une poignée d’adolescents vivent reclus. Ils ont été arrachés à leurs familles car « porteurs actifs du gène Déficient ». Ils se savent condamnés et aux premiers symptômes de maladie, ils disparaissent dans le sanatorium... [Lire la suite]
Posté par Mrs FIGG à 15:52 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , , ,
03 décembre 2014

« Si je n'ai pas de meilleure amie, c'est parce que les gens des petites villes ne sont pas de la même planète que moi »

Le Blues des petites villes de Fanny Chiarello École des Loisirs (Médium) / 2014 / 15 euros Sidonie, 14 ans, est misanthrope, aime la musique classique, écrire des poèmes, déteste les centres commerciaux et rêve d'étudier à Paris pour s’extraire de l'ennui de son village de grande banlieue. Elle se définie elle-même comme « atypique ». Sidonie appelle les filles populaires « des décalcomanies » (en rapport avec leur manque d'originalité et leur propension a se comporter toutes de manière identique) et les... [Lire la suite]
05 octobre 2014

« La souffrance est totalitaire : tout ce qui n'entre pas dans son système, elle le fait disparaître »

En finir avec Eddy Bellegueule de Édouard Louis Éditions du Seuil (janvier 2014) / 220 pages / 17 euros Sachant qu'il s'agirait probablement d'une lecture insoutenable, je me suis armée de courage pour lire le témoignage de l'enfance picarde et traumatique d'Édouard Louis, à la fin des années 1990. Et ce fut insoutenable. Stigmatisé dès son plus jeune âge car différent des autres enfants, Édouard Louis raconte un microcosme où le déterminisme social semble inéluctable (bien que lui-même en soit sorti, grâce à l'école ?... [Lire la suite]
19 septembre 2014

"Il y a un peu plus de 30 ans […] un homme s'est approché de moi, tenant dans les mains une corde à piano"

L'Homme de la montagne de Joyce Maynard Traduit de l'anglais (États-Unis) : After Her Éditions Philippe Rey (2014) / 318 pages / 20 euros J'avais hâte de lire ce nouveau roman de Joyce Maynard dont j'ai énormément aimé Long week-end et Les Filles de l'ouragan. Je suis contente de ne pas avoir été déçue, même si L'Homme de la montagne s'avère moins enthousiasmant que les 2 autres. « L'homme de la montagne » c'est un tueur qui terrorise les habitants de la banlieue de San Francisco, pendant l'été 1979. Rachel et... [Lire la suite]
Posté par Mrs FIGG à 10:33 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , ,

05 septembre 2014

« La vengeance est-elle un cercle dans le cercle dans le cercle ? »

Flight de Sherman Alexie Traduit de l'anglais (États-Unis) 10/18 (Domaine étranger), 2008, 200 pages Sherman Alexie c'est l'auteur du formidable roman jeunesse Le Premier qui pleure a perdu (*il FAUT lire ce roman*). On retrouve dans Flight le même thème de la difficulté d'être un indien métissé dans l'Amérique d'aujourd'hui, la même narration à la 1ère personne et le même style direct teinté d'auto-dérision. Mais Flight est un livre nettement plus adulte et noir. Flight c'est l'histoire de Spots, 15 ans, moitié indien,... [Lire la suite]
Posté par Mrs FIGG à 13:29 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,
26 mars 2014

« Deux doigts entrèrent, deux bandits. Isabelle écartelait et commençait à déflorer »

Thérèse et Isabelle de Violette Leduc Première parution (censurée) : 1954 puis 1966. Gallimard (Folio) / 142 pages / 5,60 euros En commençant ma lecture, j'avais à l'idée les récits classiques (et souvent naïfs) des 1ers émois amoureux homosexuels, favorisés par la promiscuité des collèges non mixtes des années 20-30 (voire Les Thibault de Roger Martin du Gard ou Le Cahier volé de Régine Deforges). La passion clandestine de Thérèse et Isabelle est moins chaste. L'une a une relation compliquée avec sa mère, l'autre est... [Lire la suite]
Posté par Mrs FIGG à 12:02 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , ,
18 février 2014

« Pourquoi est-ce que tout le monde fait des gosses en ce moment ? »

 Baby Love de Joyce Maynard Traduit de l'anglais (États-Unis), première édition : 1981 Éditions Philippe Rey / 2013 / 301 pages / 19 euros Encore sous le charme de Long week-end, je me suis précipitée sur Baby Love dès qu'il a été disponible à la bibliothèque. Malheureusement, j'ai beaucoup moins aimé cette lecture : autant Long week-end donnait la pêche (sic!), autant Baby Love m'est apparu relativement plombant. Un roman choral et une chronique sociale. Ashford, petite ville provinciale du New Hampshire, fin des... [Lire la suite]
Posté par Mrs FIGG à 15:30 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : ,
21 janvier 2014

" Il existait une loi familiale qui dictait de ne pas parler de la famille à l'extérieur, de ne pas révéler la moindre fissure "

Féroces de Robert Goolrick Traduit de l'anglais (États-Unis) : The End of the world as we know it, Scenes from a Life. Pocket / 2012 / 252 pages / 6,10 euros  Je m'attendais à une fresque familiale américaine, des années 50 à nos jours. Or, Féroces est une autobiographie terrifiante, l'histoire intime de la famille dysfonctionnelle de Robert Goolrick. De l'histoire, il ne faut pas trop en dévoiler. Un homme adulte assiste à l'enterrement de son père, dans une petite ville de Virginie. Le fils haïssait le père. La suite... [Lire la suite]
Posté par Mrs FIGG à 19:23 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,