20 octobre 2016

Eilis imagina les années à venir, où ces paroles auraient de moins en moins de sens pour l'homme auquel elles étaient destinées

Brooklyn de Colm Toibin Traduit de l'anglais (Irlande) Éditions 10/18 (2016) / 331 pages / 8,10 euros La jeune irlandaise Eilis quitte sa ville natale d'Enniscorthy, sa mère et sa sœur, pour occuper un emploi de vendeuse à New York. Naïve et seule, Eilis porte un regard craintif sur l'Amérique des années 50 et sur l'émigration (souvent subie) de milliers d'irlandais, juifs, italiens, norvégiens … Malgré tout, grâce à ses cours du soir et à une certaine rencontre, Eilis va découvrir qu'un avenir loin de son Irlande natale lui est... [Lire la suite]
Posté par Mrs FIGG à 10:05 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

29 juin 2016

« La salle entière fourmillait d'idylles éphémères, internationales, voire intercontinentales, sur le point d'éclore »

Expo 58 de Jonathan Coe Traduit de l'anglais (Expo 58) GALLIMARD / 2014 / 329 pages / 22 euros Thomas Foley est un employé moyen du ministère de l'Information dont le travail consiste à rédiger des conseils sur l'alimentation des anglais. Marié, père d'un nouveau-né, propriétaire d'un pavillon dans une banlieue sans âme, Thomas se sent frustré par l'idée d'être en marge de tout ce qui se passe d'important dans le monde d'après-guerre. C'est pourquoi, il accepte un détachement de six mois en Belgique pour superviser le pub du... [Lire la suite]
01 octobre 2014

"On les voit dans l'autobus le matin : des jeunes filles qui lisent les journaux, qui s'absorbent dans des romans"

Rien n'est trop beau de Rona Jaffe Traduit de l'anglais (États-Unis) : The Best of everything Le livre de poche / 669 pages / 7,90 euros C'est sur le blog d'Adalana que j'ai découvert ce roman et malgré son avis mitigé, j'ai eu envie de tenter. Et j'ai beaucoup aimé ! New York, 1958. Rien n'est trop beau raconte le quotidien de jeunes filles employées de bureau (dactylos, secrétaires …) aux prestigieuses Éditions Fabien. Il y a Caroline l'ambitieuse qui tente d'oublier une rupture douloureuse, April la provinciale... [Lire la suite]
Posté par Mrs FIGG à 23:28 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,
24 juin 2014

Elle avait essayé de désirer un frigidaire neuf et de ne vivre que pour ses enfants hirsutes. En vain. Elle voulait cette toile.

La Galerie des maris disparus de Natasha Solomons Traduit de l'anglais (The Gallery of Vanished husbands) Calmann-Levy / avril 2014 / 347 p. / 19,90 euros Pour découvrir Natasha Solomons j'avais prévu de lire Le Manoir de Tyneford. Mais comme il était indisponible à la bibliothèque, j'ai choisi le nouveau titre de l'auteur, La Galerie des maris disparus. Années 50. Banlieue de Londres. Juliet Montague est une jeune femme issue d'une communauté juive ashkenaze. Sa famille, qui prospère dans une entreprise d'optique, est... [Lire la suite]
Posté par Mrs FIGG à 21:49 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , , , ,