01 mai 2017

« En des lieux familiers, les souvenirs ne pardonnent jamais – ils conservent éternellement leur amertume. »

La Revenante de Molly Keane Traduit de l’anglais (Irlande) : Time after time La Table Ronde (Petit Quai Voltaire) / février 2017 315 pages / 14 euros Sur le domaine de Durrahglass, en Irlande, vivent les Swift : Jasper et ses trois sœurs septuagénaires, April, May et « bébé » June. Ils ont vieilli ensemble unis par l’adoration d’une mère omniprésente, à présent décédée. Dans ce manoir décrépi témoin de leur enfance, l’existence monotone et solitaire de Jasper, April, May et June est lourde de reproches et... [Lire la suite]
Posté par Mrs FIGG à 10:25 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , ,

18 avril 2017

« … les reinettes dorées au goût nuancé : d’abord noix et miel, puis ananas »

A l’orée du verger de Tracy Chevalier Traduit de l’anglais : At the Edge of the Ochard Editions La Table ronde (Quai Voltaire) / mai 2016 324 pages / 22,50 euros Dans A l’orée du verger, Tracy Chevalier raconte l’histoire d’une famille de colons américains pauvres, les Goodenough. James, le père, Sadie, la mère et leurs enfants (sur)vivent dans le « Black Swamp », une région marécageuse de l’Ohio. James et Sadie, obsédés par leur verger, se livrent une guerre domestique féroce, exacerbée par les fièvres... [Lire la suite]
Posté par Mrs FIGG à 23:09 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
07 décembre 2016

« Lorsque le téléphone sonna à dix heures et demi un dimanche soir, il en savait bien sûr la raison. »

La terre des mensonges de Anne B. Ragde Traduit du norvégien (Berlinerpoplene) Éditions 10/18 (Domaine étranger) / 2012 / 350 pages / 8,40 euros Norvège, Trondheim, quelques jours avant Noël. Les 3 frères Neshov se retrouvent au chevet de leur mère mourante, après des années d'absence. On comprend rapidement qu'il s'agit d'une famille dysfonctionnelle et d'une mère tyrannique qui cache un secret lesquels ont bousillés les trois garçons. C'est la psychologie de cette famille et ses interactions après tant d'années d'éloignement... [Lire la suite]
31 octobre 2016

« La première chose que je vis d'elle fut sa cheville, délicate, nerveuse, qu'enserrait la bride d'une sandale bleue »

Le dernier des nôtres de Adélaïde de Clermont-Tonnerre GRASSET / août 2016 / 488 pages / 22 euros Werner Zilch, jeune entrepreneur et architecte américain est un coureur de jupons (voire misogyne et globalement antipathique). Enfant, il fut adopté par un couple de la classe moyenne. Son ambition dévorante et son amour fou pour la richissime Rebecca Lynch vont, de manière inattendue, faire ressurgir le récit de ses origines biologiques dont il ignore tout. Cette histoire d'un self made man new-yorkais dans les années 60–70 se... [Lire la suite]
25 juillet 2016

« Un village a besoin de ses enfants, tout autant et de la même façon qu'une famille »

De beaux lendemains de Russell Banks Traduit de l'américain : The Sweet Hereafter ACTES SUD (1994) / 252 pages  Je voulais lire ce roman parce que je crois à l'effet prophylactique d'une chute de neige en littérature pour se prémunir de la chaleur ambiante actuelle ! De beaux lendemains évoque les conséquences du décès de plusieurs enfants dans l'accident de leur bus scolaire, dans une bourgade au nord de l’État de New York, au début des années 90. C'est un roman choral raconté par les différents protagonistes du... [Lire la suite]
Posté par Mrs FIGG à 15:38 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
02 mai 2016

« C'était certes aliénant, exclusif, mais c'était bien de l'amour, défectueux et fragile, tout comme eux »

Les choses comme je les vois de Roopa Farooki Traduit de l'anglais (The way things look to me) BABEL / nov 2015 / 377 p. / 8,70 euros Les Choses comme je les vois raconte le quotidien d'une fratrie mi-irlandaise mi-pakistanaise, installée à Finchley, dans la banlieue nord de Londres. Jeunes adultes mais déjà orphelins de parents, Asif, Yasmine et Lila entretiennent des rapports compliqués, héritage d'une enfance marquée par la maladie de Yasmine. En effet, Yasmine est atteinte du syndrome d'Asperger : érudite, dotée... [Lire la suite]

03 février 2016

« Parfois, Bettina pense que si elle n'avait pas eu de sœurs, elle ne s'en porterait pas plus mal »

Quatre sœurs (BD) de Cati Baur Volume 3 : Bettina D'après les romans de Malika Ferdjoukh (école des loisirs) Rue de Sèvres (janvier 2016) / 153 pages / 15 euros Après 2 ans d'attente (*fébrile*), voilà ENFIN la suite (illustrée) de la vie des sœurs Verdeleine (Enid, Hortense, Bettina, Geneviève et Charlie), orphelines de parents depuis deux ans. Les finances de la Vill'Hervé étant au plus bas, Charlie décide de louer un étage de la maison familiale. C'est un coup dur pour les filles d'autant plus qu'Hortense s'inquiète... [Lire la suite]
Posté par Mrs FIGG à 09:55 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
31 décembre 2015

« Le mot 'Baltimore' semblait avoir été coulé dans l'or, tandis que 'Monclair' était dessiné avec du jus de limaces »

Le livre des Baltimore de Joël Dicker Éditions DE FALLOIS (2015) / 475 pages / 22 euros Dès son acquisition par ma bibliothèque municipale, j'ai été sur la liste d'attente pour retrouver le charmant Marcus Goldman car, malgré ses imperfections, j'avais aimé La Vérité sur l'affaire Harry Québert. Marcus, « l'étoile montante de la littérature américaine » (p.27), (*alter ego de Joël Dicker ?*) est un jeune écrivain qui entreprend de raconter l'histoire de ses cousins, les Goldman-de-Baltimore, afin de comprendre... [Lire la suite]
Posté par Mrs FIGG à 11:12 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,
09 décembre 2015

« Chéri, nous n'avons pas simplement réussi. Nous sommes une putain de multinationale »

Les Privilèges de Jonathan Dee Traduit de l'anglais (États-Unis) : The Privileges Éditions 10/18 (2011) – 355 pages – 8,10 euros Quand j'ai abandonné la lecture de Freedom de Jonathan Franzen, une amie m'a prêté Les Privilèges pour tenter de me faire changer d'avis (selon elle, se sont des auteurs qui se ressemblent). Si cette fois j'ai achevé ma lecture, force m'est de constater qu'il ne s'agit pas une littérature selon mon cœur ! Les Privilèges est la radiographie d'une société (blanche, new-yorkaise, fortunée,... [Lire la suite]
Posté par Mrs FIGG à 15:54 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , ,
03 août 2015

"Les conséquences furent catastrophiques ; dès ce jour, le destin de la famille Zinn se transforma tragiquement"

  La Légende de Bloodsmoor de Joyce Carol Oates Traduit de l'anglais (États-Unis) : A Bloodsmoor Romance 1ère parution : 1982 Le livre de poche (biblio) / 712 pages / 8,60 euros Dans une interview, Joyce Carol Oates explique qu'elle considère Bellefleur comme une parodie de roman gothique et La Légende de Bloodsmoor comme une parodie des romans 'de mariage' du XVIIIème et XIXème siècle. Dans les 2 cas, il s'agit de romans qui se dévoilent au prix d'une lecture exigeante et qui contrairement à ce que je pensais,... [Lire la suite]