23 juillet 2017

« Je suis une réfugiée du passée »

La Servante écarlate de Margaret Atwood Traduit de l’anglais (Canada) : The Handmaid’s Tale Robert Laffont (Pavillons Poche) / 2015 / 521 pages / 11,50 euros Dans un futur proche, l’Amérique est devenue une dictature puritaine où les femmes sont assignées à la reproduction ou au service des hommes. Au péril de sa vie, ‘’Defred’’ livre son témoignage où alternent idées suicidaires, sidération et souvenirs douloureux de « l’avant » lorsqu’elle était encore une femme libre. ‘’Defred’’ est une servante écarlate,... [Lire la suite]
Posté par Mrs FIGG à 14:25 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , , ,

10 mai 2017

« Celia était essentiellement scandinave »

Portrait inachevé de Agatha Christie Publié en 1934 sous le pseudonyme de Mary Westmacott Traduit de l’anglais : Unfinished portrait Le Livre de poche / 2016 / 318 pages / 6,60 euros Un homme sauve une femme. Le temps d’une nuit, cette inconnue lui confie son histoire. Et l’homme en dresse un « portrait inachevé » depuis l’enfance jusqu’à l’approche de la quarantaine. C’est sa propre autobiographie qu’Agatha Christie trace (au milieu d’autres éléments fictifs) : l’enfance choyée, la mort précoce du père, la... [Lire la suite]
30 novembre 2016

« Mrs Muir était petite. Tout le monde en convenait »

Le Fantôme et Mrs Muir de R. A. Dick Traduit de l'anglais (The Ghost and Mrs Muir) LIBRETTO / novembre 2016 / 195 pages / 8,70 euros L'Aventure de Mme Muir de Joseph Mankiewicz (1947) est un film merveilleux, parmi mes préférés. Aussi je me réjouis que le roman dont il est adapté soit ENFIN réédité … Le Fantôme et Mrs Muir est publié pour la première fois en 1945. R. A. Dick est le pseudonyme d'une romancière anglaise nommée Joséphine Aimee Campbell Leslie (1895-1979). Lucy Muir, veuve depuis peu, loue les... [Lire la suite]
29 août 2016

« Vous appartenez à une longue lignée de femmes du Midi, madomaisèla Sandrine »

Citadelles de Kate Mosse Traduit de l'anglais (Citadel) Le Livre de Poche (2015) / 920 pages / 8,90 euros La particularité des romans de Kate Mosse est d'entrecroiser plusieurs époques et plusieurs récits qui se rejoignent en fin de volume. C'était déjà le cas dans Labyrinthe (excellent) et Sépulcre (très moyen), les précédents tomes de sa « Trilogie du Languedoc ». Dans Citadelles, se croisent des résistantes de Carcassonne engagées contre l'occupant allemand dès 1940, un vieillard qui recherche un Codex mystérieux... [Lire la suite]
30 mars 2016

« Une femme sans cheveux était une hérésie, une magicienne au mécanisme éventré »

La Part des flammes de Gaëlle Nohant Éditions France Loisirs (2014) / 559 pages La Part des flammes est un roman dont j'attendais la sortie en poche avec impatience, avant de me rendre compte que j'en possédais déjà un exemplaire sous une autre édition ! Paris, 4 mai 1897. Un drame survient, qui défraye la chronique parce qu'il cause la mort d'une centaine de grandes bourgeoises et d'aristocrates : l'incendie du Bazar de la Charité, rue Jean-Goujon (proche des Champs-Élysées) et le mouvement de foule meurtrier qui... [Lire la suite]
Posté par Mrs FIGG à 10:58 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
06 janvier 2016

« L'occasion se présenta à Tanne d'échapper à sa condition de femme du XIXè siècle, protestante et de classe moyenne »

La Lionne, un portrait de Karen Blixen (BD) Scénario : Anne-Caroline Pandolfo / Dessins : Terkel Risbjerg SARBACANE (octobre 2015) / 200 pages / 24,50 euros La Lionne c'est une double découverte pour moi : un album magnifique et la vie passionnante d'une romancière hors-norme. La Lionne c'est Karen Blixen (que je connaissais uniquement grâce au film Out of Africa avec Meryl Streep et Robert Redford). Elle naît en 1885, au Danemark, à Rungstedlund. Sa mère est une « digne représentante de la bourgeoisie... [Lire la suite]

05 novembre 2015

« A l'échelle d'une vie, l'absolu est pavé de beaucoup de petits renoncements »

La Déesse des petites victoires de Yannick Grannec POCKET (2014) / 540 pages / 8,10 euros Dans La Déesse des petites victoires, Yannick Grannec raconte (de façon romancée mais documentée) l'histoire de Adèle et Kurt Gödel. Vienne, 1928. Adèle, danseuse et Kurt, mathématicien surdoué, se rencontrent et tombent amoureux. Ensemble, ils devront affronter de nombreux maux et un destin troublé : la famille de Kurt refuse l'union avec une prolétaire, les problèmes psychologiques de Kurt, la guerre, la fuite aux États-Unis en... [Lire la suite]
Posté par Mrs FIGG à 19:28 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
23 septembre 2015

« C'est très rare que des personnes ordinaires comme John et moi-même louent pour l'été un demeure ancestrale »

La Séquestrée de Charlotte Perkins Gilman Traduit de l'anglais (États-Unis) : The Yellow Wallpaper Première parution : 1890 Éditions Libretto / 97 pages / 6,70 euros La Séquestrée est une nouvelle stupéfiante autour de la condition féminine dans l'Amérique corsetée de la fin du XIXème siècle. Une postface explique que Charlotte Perkins, femme de lettres et féministe engagée, contemporaine d'Edith Wharton, s'est inspirée de sa propre expérience pour écrire. La Séquestrée est le journal intime d'une femme mariée et... [Lire la suite]
Posté par Mrs FIGG à 10:29 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
09 septembre 2015

Comme on se rendait en Europe pour y voir vivre le passé, c'était la Californie qu'il fallait visiter pour observer l'avenir

La Ville de nulle part de Alison Lurie Traduit de l'anglais (États-Unis) : The Nowhere City Première parution : 1965 Rivages poche (bibliothèque étrangère) / 352 pages / 9,45 euros Si j'avais déjà lu (et aimé) des romans d'Alison Lurie (Conflits de famille, Liaisons étrangères pour lequel elle a reçu le Pulitzer en 1984), c'est par hasard que j'ai acheté celui-ci en visitant l'expo TIKI POP du Quai Branly, l'année dernière. La Ville de nulle part raconte une année de la vie de Katherine et Paul Cattleman. C'est... [Lire la suite]
Posté par Mrs FIGG à 10:33 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , ,
14 janvier 2015

« La nouvelle religion se nourrit de sang et de martyrs, non de livres »

Hypatia de Arnulf Zitelmann Traduit de l'allemand par Bernard Friot École des Loisirs (Médium) / 278 p. / 2000 / 9 euros C'est en faisant des recherches sur les femmes mathématiciennes que j'ai rencontré la figure passionnante d'Hypatie (ou Hypatia). Dans l'Antiquité tardive (vers 400 après JC), Alexandrie est le grenier à blé de l'Empire romain. Des troubles sociaux et des intrigues politiciennes gangrènent la cité jadis prospère, tandis que les derniers hellènes coexistent difficilement avec les égyptiens oppressés et les... [Lire la suite]