17 mars 2017

« Tu ne m’aimes pas. Rappelle-toi : l’amour n’existe pas entre Nihils et Primas »

Entre chiens et loups (adapté du roman best-seller de Malorie Blackman) John Aggs (dessinateur) / Ian Edginton (scénario) MILAN (BD Kids) / novembre 2016 / 220 pages / 18,90 euros Perséphone et Callum vivent dans une société inspirée de l’Apartheid sud-africain, mais inversé : les « primas » noirs de peau dirigent et les « nihils » les blancs, les servent. Perséphone est une prima, fille d’un ministre influent et Callum est un nihil, fils d’une domestique. Ils sont amis depuis l’enfance mais cette relation... [Lire la suite]
Posté par Mrs FIGG à 07:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

07 mai 2015

« En descendant de l'avion à Lagos, j'ai eu l'impression d'avoir cessé d'être noire »

Americanah de Chimamanda Ngosi Adichie Traduit de l'anglais (Nigeria) Gallimard (Du monde entier) / 2014 / 528 pages / 24,50 euros Je lis peu d'auteurs d'origine africaine mais (*comme souvent*) je me suis laissée tenter par une très belle couverture et la promesse d'une histoire pleine d'humour et qui me ferait voyager. Et j'ai beaucoup aimé ! Dans Americanah, Chimamanda Ngosi Adichie s'inspire d'expériences personnelles pour aborder des sujets difficiles (émigration, racisme, quête/perte d'identité, relations... [Lire la suite]
Posté par Mrs FIGG à 11:05 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
15 juillet 2014

« Odette, Clarice et Barbara Jean furent baptisées 'les Suprêmes' durant l'été 1967, à la fin de leur année de première »

Les Suprêmes de Edward Kesley Moore Traduit de l'américain : The Supremes at Earl's All-You-Can-Eat Actes Sud (2014) / 315 pages / 22,80 euros Les Suprêmes est un roman entre La Couleur des sentiments (le contexte de la ségrégation raciale des années 60, 70) et Les Beignets de tomates vertes pour la chronique quotidienne d'une petite ville de l'Indiana. J'ai apprécié l'ambiance fantasque du livre, même si j'ai eu beaucoup de mal à entrer dans l'histoire. Plainview, Indiana, communauté noire. Les Suprêmes sont un trio... [Lire la suite]
Posté par Mrs FIGG à 15:14 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , ,
15 mai 2013

« Après tout, peut-être une épouse française n'empêchera-t-elle pas Alexandru d'avoir un brillant avenir »

Un brillant avenir de Catherine Cusset Gallimard (Folio) / 2010 / 370 pages / 7,50 euros Un brillant avenir raconte le parcours d'Elena et de Jacob, obligés de quitter la Roumanie communiste et antisémite de Ceausescu pour construire une vie meilleure à leur fils unique, Alexandru. Leur périple les conduira en Israël, en Italie et enfin en Amérique où Elena se fera appeler Helen. Bien des années après, Alexandru épouse une jeune française, Marie, contre l'avis de ses parents. Helen craint que la belle et indépendante Marie ne... [Lire la suite]
Posté par Mrs FIGG à 12:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
19 février 2013

"Billy, pourquoi aimes-tu la beauté des êtres brisés ? Tellement touchants et dangereux. Parce que la tragédie est au bout ?"

L'Indien de la Tour Eiffel (album) Fred Bernard (texte) et François Roca (illustrations) Seuil Jeunesse (2004) / 33 pages / 20 euros 1889, Paris. L'album débute par une coupure de presse et un rapport de Police retraçant un fait divers sanglant : un indien aurait massacré 2 hommes et sa maitresse avant de se suicider en sautant de la Tour Eiffel. La suite de l'histoire dément la thèse du crime passionnel et on découvre que le véritable sauvage n'est évidemment pas celui que tout accuse … : Alice La Garenne chanteuse... [Lire la suite]
Posté par Mrs FIGG à 16:06 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
16 novembre 2012

" Certaines n'avaient jamais vu la mer "

Certaines n'avaient jamais vu la mer de Julie Otsuka Traduit de l'anglais (américain) : « The Buddha in the Attic » Phébus (littérature étrangère) / 142 pages / 15 euros Prix Fémina étranger 2012 Certaines n'avaient jamais vu la mer est un très beau roman sur une page peu glorieuse de l'histoire américaine : le débarquement des « picture brides » (de 1910 à 1921) et plus généralement le destin des immigrants japonais 'déplacés' dans des camps d'internement pendant la Seconde Guerre mondiale.   Ce... [Lire la suite]
Posté par Mrs FIGG à 23:47 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

16 octobre 2012

« Le respect, chez nous en pays kanak, il ne vient pas à la naissance comme la couleur des yeux »

Cannibale de Didier Daeninckx Gallimard (Folio) / 1999 / 107 pages / 4,20 euros Cannibale évoque une page très sombre de l'histoire française : comment, lors de l'Exposition coloniale de Paris en 1931, un groupe de jeunes kanaks fut échangé contre une trentaine de crocodiles venant d'un zoo allemand. C'est un récit facile d'accès, porté par la naïveté de ses personnages qui découvrent la Capitale, ville périlleuse par rapport à leur Nouvelle-Calédonie natale, mais dur dans les thèmes abordés : racisme colonial et... [Lire la suite]
Posté par Mrs FIGG à 15:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
08 avril 2012

" Moi, Josephine Linc. Steelson, négresse depuis presque cent ans, j'ai ouvert la fenêtre ce matin ... "

Ouragan de Laurent Gaudé Actes Sud (2010) / 188 pages / 18 euros  L'Histoire : Les personnages sont surpris au milieu d'une journée ordinaire par le passage de l'ouragan Katrina sur La Nouvelle Orléans en 2005. On suit les prémisses de la tempête jusqu'à l'arrivée des premiers secours (et des premières caméras de télévision). Face à cette situation chaotique, tous se recentrent sur l'essentiel : un enfant, un amour, aider, survivre … Leurs voix, parfois, parlent à l'unisson. Ouragan n'est pas un roman apocalyptique qui... [Lire la suite]
03 avril 2012

" On m'avait planté dedans une graine d'amertume. Et j'acceptais plus les choses comme avant. "

La Couleur des sentiments de Kathryn Stockett Traduit de l'anglais (The Help) Éditions Jacqueline Chambon / 2010 525 pages / 23,80 euros Un livre lu d'une traite, émouvant, dur parfois, avec beaucoup d'humour (noir !) et qui prend le lecteur au cœur, aux tripes … Juste magnifique. Mississippi, 1962, la ségrégation raciale empoisonne les rapports entre les Noirs et les Blancs qui, bien que voisins, vivent dans 2 mondes séparés par des barrières (pas à sens unique d'ailleurs) psychologiques, légales ou réelles. Pas de manichéisme... [Lire la suite]
Posté par Mrs FIGG à 00:12 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,
22 novembre 2011

« Après des millénaires d'hégémonie sans partage, l'homme réapprenait la peur»

Le Dernier hiver de Jean Luc Marcastel Hachette (Black Moon) / octobre 2011 448 pages / 16,00 euros L'année dernière nous frissonnions avec le Bal de Givre à New York de Fabrice Colin. Cette année, c'est un certain Jean Luc Marcastel qui nous plonge dans un univers de beauté minérale et de froid polaire. Une lecture enthousiasmante malgré quelques bémols.  Voilà un certain temps que j'ai arrêté de lire des Black Moon parce que leur ligne éditoriale est décidément inexistante et la qualité des titres présentés, plus... [Lire la suite]