boomerang

Boomerang de Tatiana de Rosnay

Éditions Héloïse d'Ormesson /

2009 / 376 pages / 22 euros

 

Quadra parisien mal dans sa peau, Antoine Rey est l'antithèse même du héros positif : tyrannisé par son vieux père mourant, toujours amoureux d'une ex-femme odieusement infidèle, démissionnaire auprès de ses enfants adolescents, déprimé par son métier et sa solitude … Bref, difficile de s'y intéresser vraiment.

Pourtant, à l'occasion d'un week-end en Normandie avec sa sœur cadette, la vie d'Antoine prend un tour nouveau : un secret de famille concernant leur mère décédée depuis 30 ans ressurgit avec son cortège de questions (avait-elle un amant ? Qui était au courant ? Comment est-elle vraiment morte ? …). Antoine décide d'enquêter quel qu'en soit le prix : dossiers médicaux, rapports, voisins et domestiques … la vérité devient son obsession.

Il s'agit d'un roman léger même si la mort en est le fil rouge : perte de la mère, mort subite d'une adolescente, cancer du père, accident de voiture, métier d'embaumeuse d'Angèle, suicide d'une inconnue … (la liste est longue !). Agréable à lire, l'histoire ne tient cependant pas les promesses de la jolie couverture : la révélation du secret ne suscite l'intérêt que quelques pages, la pseudo relation érotico - sensuelle entre Antoine et Angèle Rouvatier (embaumeuse, motarde, femme aux mœurs légères et au physique parfait) laisse de marbre.