Will-WillWill & Will de John Green et David Levithan

Traduit de l'américain

Gallimard (Scripto) / mars 2011

378 pages / 13 euros

Will & Will est un roman jeunesse qui met les lecteurs de bonne humeur et qui offre une vision positive de l'homosexualité, éloignée des clichés habituels (sans en être totalement exempte ni d'une certaine édulcoration). J'ai aimé même si l'histoire manque de romantisme pour que mon cœur de midinette craque.

Will & Will met en scène des adolescents marginaux, ceux qui ne mangent pas à la table des sportifs et des pompoms girls au self du collège, qui associent leur solitude par intérêt plutôt que par amitié … Cette impopularité les rend paradoxalement attachants et 'vrais' (authenticité renforcée par un langage jeune, parfois cru et la retranscription de communications par msn).

Will Grayson (avec les majuscules) possède « deux règles d'or : 1) Ne jamais trop s'investir; 2) Toujours la fermer. Tous les évènements regrettables de [son] existence sont liés à la violation d'une de ces deux règles » (p. 10). Malheureusement pour lui, ces règles sont compromises par son amitié avec Tiny Cooper, très obèse et très homo, qui adore se faire remarquer et prépare une comédie musicale autobiographique. L'autre will grayson (sans majuscules témoignant d'un manque d'estime de soi abyssal) est un homo caché, dépressif et qui communique avec un petit ami virtuel, isaac. Sauf qu'isaac n'existe pas : cette amère découverte précipite la rencontre entre Will Grayson et will grayson …

Avant tout, Will & Will est un roman sur l'amitié où les ados comprennent qu'il existe des amitiés nocives tandis que les vrais liens ne sont pas forcément ceux qu'on imagine. J'ai aimé le message général des auteurs qui est : il faut parler, dire les choses plutôt que de les laisser nous pourrir de l'intérieur, oser ouvrir son cœur … J'ai également beaucoup apprécié que les relations parents / enfants soient saines, pleine d'amour et de respect (le père de Will Grayson n'hésite pas à lui dire qu'il est fier de lui, le coming out de will grayson est parfaitement géré par sa mère …)

Malgré des thèmes sensibles (la quête de soi, de son identité sexuelle …), c'est un roman drôle qui multiplie les situations loufoques et s'achève dans un joyeux n'importe quoi.