allmen et les libellulesAllmen et les libellules de Martin Suter

traduit de l'allemand (Suisse) : Allmen und die Libellen

Points / 2012 / 166 pages / 5,70 euros

Ce sont les billets inspirés de Titine puis de Em_ma qui m'ont convaincu de découvrir Allmen et ses libellules. Si je suis un petit peu moins enthousiaste qu'elles, j'ai quand même passé un agréable moment de lecture

Tout le roman est construit autour de son personnage principal, à la personnalité fantasque très originale. Johann Friedrich von Allmen est un collectionneur d'art rétrogradé au rang de gentleman cambrioleur après avoir dilapidé la fortune paternelle. La quarantaine séduisante, Allmen est paresseux, peureux, polyglotte, sophistiqué et aime le luxe, les œuvres d'art, la lecture, l'opéra et la musique classique, les orchidées et les belles voitures(sa liste des « nécessités vitales »). Il est flanqué d'un domestique guatémaltèque fidèle et pragmatique (ça tombe bien pour cet aristocrate endetté !) qui l'aide à entretenir le pot-aux-roses : obligé de vendre la maison d'architecte qu'il habitait, Allmen est 'réduit' à vivre d'expédients dans la maison du jardinier. Jusqu'au jour où il fait la connaissance de l'affreuse Jojo et des fabuleuses coupes Gallé de son père …

coupe Gallé

J'ai apprécié le duo Allmen / Carlos qui fonctionne très bien ainsi que la légèreté de ton et l'humour qui baignent le roman. Mais j'ai quand même quelques réserves. J'ai trouvé les chapitres (le livre ?) trop courts et il m'a manqué un petit quelque chose pour que je sois vraiment séduite. Peut-être de développer davantage le contexte ou les descriptions pour donner plus de corps à l'ensemble de l'histoire (et pas uniquement mettre en scène un héros emblématique). Au risque de me faire huer, je dois même avouer que la puérilité d'Allmen m'a parfois agacée ... C'est d'autant plus dommage que j'ai trouvé l'idée de départ excellente. En effet, Martin Sutter extrapole sur un fait divers authentique : le vol de 5 coupes Art Nouveau d'Emile Gallé, en octobre 2004, à l'occasion d'une exposition en Suisse …

logo art

Pour conclure, si la suite des aventures d'Allmen me tombe entre les mains, pourquoi pas ? (* sous réserve de mon acceptation au challenge lol *), j'inscris ce billet dans le Challenge « l'art dans tous ses états » organisé par Shelbylee.