05 octobre 2014

« La souffrance est totalitaire : tout ce qui n'entre pas dans son système, elle le fait disparaître »

En finir avec Eddy Bellegueule de Édouard Louis Éditions du Seuil (janvier 2014) / 220 pages / 17 euros Sachant qu'il s'agirait probablement d'une lecture insoutenable, je me suis armée de courage pour lire le témoignage de l'enfance picarde et traumatique d'Édouard Louis, à la fin des années 1990. Et ce fut insoutenable. Stigmatisé dès son plus jeune âge car différent des autres enfants, Édouard Louis raconte un microcosme où le déterminisme social semble inéluctable (bien que lui-même en soit sorti, grâce à l'école ?... [Lire la suite]

13 avril 2014

« Toute sa vie, Yersin choisira ce qu'il y a de nouveau et d'absolument moderne »

Peste & Choléra de Patrick Delville (prix Femina 2012) Points (2013) / 253 pages / 6,90 euros Peste & Choléra est la biographie romancée d'Alexandre Yersin (1863 - 1943). D'origine suisse naturalisé français, protestant, Yersin fait des études de médecine en Allemagne (à Marburg) puis à Paris où il intègre « la bande à Pasteur » et l'Institut Pasteur fondé en 1888 grâce à une souscription nationale consécutive à la 1ère guérison d'un cas de rage (celle controversée de Joseph Meister) par Pasteur. Un personnage... [Lire la suite]
Posté par Mrs FIGG à 12:00 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
26 mars 2014

« Deux doigts entrèrent, deux bandits. Isabelle écartelait et commençait à déflorer »

Thérèse et Isabelle de Violette Leduc Première parution (censurée) : 1954 puis 1966. Gallimard (Folio) / 142 pages / 5,60 euros En commençant ma lecture, j'avais à l'idée les récits classiques (et souvent naïfs) des 1ers émois amoureux homosexuels, favorisés par la promiscuité des collèges non mixtes des années 20-30 (voire Les Thibault de Roger Martin du Gard ou Le Cahier volé de Régine Deforges). La passion clandestine de Thérèse et Isabelle est moins chaste. L'une a une relation compliquée avec sa mère, l'autre est... [Lire la suite]
Posté par Mrs FIGG à 12:02 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , ,
16 mars 2014

« Je porte dans mon prénom l'humanité naissante, mais j'appartiens à une humanité qui s'éteint »

Les Désorientés de Amin Maalouf Grasset / 2012 / 519 pages / 22 euros Je ne connaissais pas du tout Amin Maalouf. C'est par hasard que j'ai choisi ce roman à la bibliothèque : de belles couleurs et une 4ème de couv' qui évoque des retrouvailles d'amis … Il ne m'en fallait pas plus ! Bon choix, car Les Désorientés fait partie de ces livres qui enrichissent humainement et culturellement. Années 70, Liban. Une bande d'étudiants idéalistes, chrétiens, juifs ou musulmans, se réunissent pour rêver d'avenir. Lorsque la... [Lire la suite]
Posté par Mrs FIGG à 10:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
25 janvier 2014

"Cinq hommes sont partis à la guerre, une femme attend le retour de deux d'entre eux. Reste à savoir s'ils vont revenir. Quand"

14 de Jean Echenoz Les éditions de Minuit / 2013 / 123 pages / 12,50 euros  Je découvre Jean Echenoz avec ce roman qui raconte un simple poilu de la guerre 14-18, impuissant à choisir son destin. Voire fataliste. Août 1914, Anthime et Charles quittent leur Vendée natale et Blanche, la femme qu'ils aiment, pour les tranchées de la Marne. Quel sera leur quotidien, eux qui partent la fleur au fusil, pour quelques mois tout au plus ? Reviendront-ils ? "La situation est simple, on est coincés : les ennemis devant vous, les rats... [Lire la suite]
Posté par Mrs FIGG à 23:59 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,
18 décembre 2013

« il considère l'art comme un ensemble harmonieux où les proportions d'une coupole se rapprocheraient de celles d'un crâne »

Pietra Viva de Léonor de Récondo Sabine Wespieser éditeur (août 2013) / 228 pages / 20 euros J'avais très envie de lire ce roman car j'avais la sensation que j'y retrouverais une poésie et un Michel-Ange aussi passionné que sous la plume formidable de Mathias Enard (Parle leur de batailles, de rois et d'éléphants). Finalement, j'ai moyennement apprécié Pietra Viva. En 1505, Michel-Ange fuit la turbulente Rome après la mort brutale d'un jeune moine, nommé Andrea. Il se réfugie à Carrare pour y sélectionner les blocs de marbre... [Lire la suite]

01 décembre 2013

« Pour le commerce, la guerre présente beaucoup d'avantages, même après »

Au revoir là-haut de Pierre Lemaitre Albin Michel (2013) / 566 pages / 22,50 euros Contre toute attente, Au revoir là-haut me réconcilie avec le Goncourt (*que j'ignorais volontairement depuis Trois femmes puissantes*). J'avoue avoir été mauvaise langue lorsque j'ai su que Pierre Lemaitre avait reçu le prix (*bah oui quoi ! Un roman sur la Grande guerre en plein centenaire, ça tombait tellement bien !*). Or c'est indéniable : Au revoir là-haut mérite les louanges. Cette étrange fresque de l'après guerre, d'un cynique ahurissant,... [Lire la suite]
15 novembre 2013

« Une petite Chinoise de 17 ans, une paysanne, partie à l'usine parce que son grand frère entrait à l'université »

La Fabrique du monde de Sophie Van der Linden Buchet-Chastel / 156 pages / août 2013 / 13 euros La Fabrique du monde est le premier roman de Sophie Van der Linden, spécialiste de la littérature de jeunesse. * Je confesse qu'avant même d'avoir commencé à lire, j'ai été séduite par la couverture délicate et sa belle qualité …* Sophie Van der Linden raconte le quotidien d'une jeune ouvrière chinoise qui confectionne des vêtements pour les occidentaux dans une usine de textile. Journées répétitives ponctuées par les brimades du... [Lire la suite]
Posté par Mrs FIGG à 23:10 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,
09 octobre 2013

" Vivre c'est ne pas devancer la mort, à Ravensbrück comme ailleurs. Ne pas mourir avant la mort, se tenir debout. "

Kinderzimmer de Valentine Goby Actes Sud (Domaine français) / août 2013 222 pages / 20 euros Kinderzimmer c'est le témoignage (fictif mais inspiré de l'histoire de Marie-José Chombart de Lauwe) d'une survivante de Ravensbrück qui s'adresse à une classe de lycéens. Mila est un 'triangle rouge' c'est-à-dire une détenue politique, arrêtée parce qu'elle codait des messages pour la Résistance française. Déportée en avril 1944, elle est enceinte de 3 mois mais cache sa grossesse de peur d'être jugée inapte au travail et éliminée. Mila... [Lire la suite]
24 septembre 2013

« L'amour, ce mot ne finit pas de bégayer en elle, violent et incertain. Sa profondeur, sa vérité ne cessent de lui échapper »

Petites scènes capitales de Sylvie Germain Albin Michel (aout 2013) / 246 pages / 19 euros Autant j'avais aimé Magnus (prix Goncourt des lycéens en 2005), autant je suis réservée concernant le nouveau roman de Sylvie Germain. Dans ce roman, qui commence dans l'immédiate après guerre, il y a 49 « petites scènes capitales », 49 moments clés de la vie de Lili, racontés en 49 courts chapitres. « Plaquée par sa mère à l'âge de 11 mois », Lili vit avec son père jusqu'à son remariage avec une mannequin parisienne.... [Lire la suite]
Posté par Mrs FIGG à 22:43 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : ,